Crowdfunding – JAPON : Recettes et histoires par un Cuisinier Voyageur

On adore et on soutient Antoine Floch (Agoraventure et Ateliers du Japon) dans son nouveau projet qui fait l’objet d’un crowdfunding sur Ulule.

𝗨𝗻 𝗯𝗲𝗮𝘂 𝗹𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝟯𝟮𝟬 𝗽𝗮𝗴𝗲𝘀, 𝗲𝗻 𝗲́𝗱𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗹𝗶𝗺𝗶𝘁𝗲́𝗲⁽¹⁾, 𝗲́𝗰𝗿𝗶𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗔𝗻𝘁𝗼𝗶𝗻𝗲 𝗙𝗹𝗼𝗰𝗵, 𝗖𝘂𝗶𝘀𝗶𝗻𝗶𝗲𝗿-𝘃𝗼𝘆𝗮𝗴𝗲𝘂𝗿 𝗶𝘀𝘀𝘂 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗚𝗿𝗮𝗻𝗱𝗲 𝗘́𝗰𝗼𝗹𝗲 𝗙𝗘𝗥𝗥𝗔𝗡𝗗𝗜 𝗣𝗮𝗿𝗶𝘀 𝗲𝘁 𝗻𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶 𝗱𝗲 𝗻𝗼𝗺𝗯𝗿𝗲𝘂𝘅 𝘀𝗲́𝗷𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗝𝗮𝗽𝗼𝗻.

⁽ ¹ ⁾ : 𝘊𝘦 𝘭𝘪𝘷𝘳𝘦 𝘦𝘴𝘵 𝘥𝘪𝘴𝘱𝘰𝘯𝘪𝘣𝘭𝘦 𝘫𝘶𝘴𝘲𝘶𝘦 𝘧𝘪𝘯 𝘫𝘢𝘯𝘷𝘪𝘦𝘳 𝘦𝘵 𝘶𝘯𝘪𝘲𝘶𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘦 𝘤𝘢𝘥𝘳𝘦 𝘥𝘦 𝘭𝘢 𝘤𝘢𝘮𝘱𝘢𝘨𝘯𝘦 𝘥𝘦 𝘧𝘪𝘯𝘢𝘯𝘤𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘱𝘢𝘳𝘵𝘪𝘤𝘪𝘱𝘢𝘵𝘪𝘧 𝘴𝘶𝘳 𝘶𝘭𝘶𝘭𝘦, 𝘢̀ 𝘭𝘢𝘲𝘶𝘦𝘭𝘭𝘦 𝘴𝘰𝘯𝘵 𝘢𝘴𝘴𝘰𝘤𝘪𝘦́𝘦𝘴 𝘥𝘦 𝘯𝘰𝘮𝘣𝘳𝘦𝘶𝘴𝘦𝘴 𝘤𝘰𝘯𝘵𝘳𝘦𝘱𝘢𝘳𝘵𝘪𝘦𝘴 𝘦𝘹𝘤𝘦𝘱𝘵𝘪𝘰𝘯𝘯𝘦𝘭𝘭𝘦𝘴 𝘦𝘵 𝘦𝘯 𝘲𝘶𝘢𝘯𝘵𝘪𝘵𝘦́𝘴 𝘱𝘢𝘳𝘧𝘰𝘪𝘴 𝘭𝘪𝘮𝘪𝘵𝘦́𝘦𝘴.

𝘈 𝘱𝘢𝘳𝘵𝘪𝘳 𝘥𝘦 10€ 𝘦𝘯 𝘷𝘦𝘳𝘴𝘪𝘰𝘯 𝘦𝘣𝘰𝘰𝘬 𝘦𝘵 𝘢̀ 𝘱𝘢𝘳𝘵𝘪𝘳 𝘥𝘦 39€ 𝘦𝘯 𝘷𝘦𝘳𝘴𝘪𝘰𝘯 𝘱𝘢𝘱𝘪𝘦𝘳 𝘢𝘷𝘦𝘤 𝘤𝘰𝘯𝘵𝘳𝘦𝘱𝘢𝘳𝘵𝘪𝘦𝘴 𝘴𝘶𝘱𝘱𝘭𝘦́𝘮𝘦𝘯𝘵𝘢𝘪𝘳𝘦𝘴 𝘪𝘯𝘤𝘭𝘶𝘦𝘴. 𝘊’𝘦𝘴𝘵 𝘪𝘤𝘪 : https://fr.ulule.com/japon-agoradventure/

𝖠𝗉𝗋𝖾̀𝗌 𝗌𝗈𝗇 𝖺𝖽𝗆𝗂𝗌𝗌𝗂𝗈𝗇 𝖾𝗇 𝖽𝖾́𝖼𝖾𝗆𝖻𝗋𝖾 𝟤𝟢𝟤𝟤 𝖺𝗎 𝗉𝗋𝖾𝗌𝗍𝗂𝗀𝗂𝖾𝗎𝗑 𝖢𝗈𝗅𝗅𝖾̀𝗀𝖾 𝖢𝗎𝗅𝗂𝗇𝖺𝗂𝗋𝖾 𝖽𝖾 𝖥𝗋𝖺𝗇𝖼𝖾, 𝗉𝗈𝗎𝗋 𝗅𝖾𝗌 𝖠𝗍𝖾𝗅𝗂𝖾𝗋𝗌 𝖽𝗎 𝖩𝖺𝗉𝗈𝗇, 𝗅𝖾 𝖼𝗁𝖾𝖿 𝖠𝗇𝗍𝗈𝗂𝗇𝖾 𝖥𝗅𝗈𝖼𝗁 𝗏𝗈𝗎𝗌 𝗉𝗋𝗈𝗉𝗈𝗌𝖾, 𝖽𝖺𝗇𝗌 𝗌𝗈𝗇 𝗅𝗂𝗏𝗋𝖾, 𝗎𝗇 𝗏𝖾́𝗋𝗂𝗍𝖺𝖻𝗅𝖾 𝗏𝗈𝗒𝖺𝗀𝖾 𝖼𝗎𝗅𝗂𝗇𝖺𝗂𝗋𝖾 𝖽𝖺𝗇𝗌 𝗅𝖾𝗊𝗎𝖾𝗅 𝗂𝗅 𝗏𝗈𝗎𝗌 𝖽𝗈𝗇𝗇𝖾𝗋𝖺, 𝖾𝗇 𝗉𝗅𝗎𝗌 𝖽𝖾𝗌 𝖿𝗂𝖼𝗁𝖾𝗌 𝗋𝖾𝖼𝖾𝗍𝗍𝖾𝗌, 𝗅𝖾𝗌 𝖼𝗅𝖾́𝗌 𝗉𝗈𝗎𝗋 𝗆𝗂𝖾𝗎𝗑 𝖼𝗈𝗆𝗉𝗋𝖾𝗇𝖽𝗋𝖾 𝗅𝖾 𝖩𝖺𝗉𝗈𝗇, 𝗌𝗈𝗇 𝗁𝗂𝗌𝗍𝗈𝗂𝗋𝖾 𝖾𝗍 𝗌𝖾𝗌 𝖽𝗂𝖿𝖿𝖾́𝗋𝖾𝗇𝗍𝖾𝗌 𝖼𝗎𝗂𝗌𝗂𝗇𝖾𝗌, 𝗊𝗎’𝖾𝗅𝗅𝖾𝗌 𝗌𝗈𝗂𝖾𝗇𝗍 𝖽𝗎 𝗊𝗎𝗈𝗍𝗂𝖽𝗂𝖾𝗇, 𝖽’𝖾́𝖼𝗁𝗈𝗉𝗉𝖾, 𝖽𝖾 𝗋𝗎𝖾, 𝖽𝖾 𝖿𝖾̂𝗍𝖾 𝗈𝗎 𝖾𝗇𝖼𝗈𝗋𝖾 𝗍𝗋𝖺𝖽𝗂𝗍𝗂𝗈𝗇𝗇elles.

Bien qu’il s’agisse d’un projet personnel, c’est une véritable aventure collective à laquelle vont prendre part ICHIBAN JAPAN, GUILLAUME, CURIEUX DU JAPON, TAKUMI et IRIYA, ARIANE.

Semaine Du Japon En Occitanie : Rencontre Autour Du Saké Japonais Avec Le JETRO Et JFOODO

Jetro Paris, agence gouvernementale engagée dans la promotion à l’international des produits japonais, organise une rencontre autour du saké japonais dans le cadre de « La semaine du Japon en Occitanie » à Toulouse et à Montpellier.

L’événement donnera la possibilité aux participants d’en apprendre un peu plus sur la fameuse boisson japonaise traditionnelle à travers une conférence animée par Bertil LAUTH (Saké Sommelier, spécialiste des produits japonais) et la dégustation de différents sakés accompagnés de mets en accord.

Les participants pourront également au cours de l’événement déguster une autre boisson ancestrale : le thé vert.

Trois rendez-vous sont proposés : 

-Un séminaire pour les professionnels le lundi 28 novembre de 12h à 15h à Toulouse

-Une soirée grand public le lundi 28 novembre de 19h à 22h à Toulouse

-Une soirée grand public le samedi 3 décembre de 19h à 22h à Montpellier.

Cet évènement est financé par le Ministère japonais de l’Agriculture des Forêts et de la Pêche.

Informations pratiques :

Entrée gratuite, inscription obligatoire et dans la limite des places disponibles.

Participer à l’événement de Toulouse – Participer à l’événement réservé aux professionnels (Cafés, hôtels, restaurants,cavistes…) – Participer à l’événement de Montpellier

TOULOUSE :

Lieu : Hôtel Pullman Toulouse Centre Ramblas, 84 All. Jean Jaurès, 31000 Toulouse

Date : Lundi, 28 novembre 2022 de 19h à 22h

MONTPELLIER : 

Lieu : Hôtel Oceania le Métropole, 3 r Clos René, 34000 Montpellier

Date : Samedi 3 décembre de 19h à 22h

Retrouvez la publication initiale : https://toulousesakeclub.com/smartblog/104_rencontre-sake-japonais-toulouse-montpellier.html

Blagnac Culture Geek : Samedi 29 Et Dimanche 30 Octobre

Après le succès de la 1ère édition, le Blagnac Culture Geek est de retour les 29 et 30 octobre avec un programme riche qui fera la part belle aux jeux vidéos, le cosplay, la culture japonaise, le manga, la bande dessinée et la culture pop.

Plus d’une cinquantaine d’exposants seront présents durant le week-end notamment le Toulouse Sake Club qui est aussi partenaire de l’événement. La boutique japonaise toulousaine proposera une sélection de produits japonais (saké, liqueurs, épicerie fine japonaise…) et des dégustations. Venez retrouver le goût du Japon!

Informations pratiques : Blagnac culture geek samedi 29 et dimanche 30 octobre, salle des fêtes des Ramiers de 10 à 19h le samedi et de 10 à 18h le dimanche – blagnac-culture-geek.fr

Love Asia (1ere Édition) : Le Festival Des Cultures D’Asie (Japon, Chine, Corée Du Sud…) De Saint-Jean (31)

L’association Hanabi Event vous invite à découvrir les cultures de l’Asie le dimanche 23 octobre de 10h à 18h à l’Espace René Cassin à Saint-Jean (31).  Une fois n’est pas coutume un grand nombre de pays du continent asiatique seront présents toute la journée : Chine, Japon, Corée du Sud, Vietnam… avec conférences, défilés, cosplay, karaoké, ateliers calligraphie, jeux vidéo, arts martiaux, dance, ateliers culinaires, ateliers manga…

Le Toulouse Sake Club sera présent pour représenter le Japon et la gastronomie japonaise avec une sélection de ses produits d’épicerie fine japonaise ainsi qu’une sélection de ses meilleurs alcools japonais : miso, wakame, katsuobushi, umeshu, saké, gin, whisky, bières…

Informations pratiques : Dimanche 23 octobre 2022, de 10h à 18h – Espace René Cassin, 31240 Saint-Jean – Gratuit

Le Salon Européen Du Saké Et Des Boissons Japonaises De Retour Du 1er Au 3 Octobre À Paris

Après une édition de reprise réduite en 2021 dont la fréquentation avait cependant dépassé toutes nos attentes, de nombreux producteurs japonais sont de retour cette année parmi lesquels ceux des préfectures de Hiroshima, Okayama et Saga ainsi qu’un certain nombre de nouveaux producteurs venus individuellement, parfois pour la première fois en Europe, pour profiter de l’attractivité exceptionnelle du marché français dont la croissance des importations de saké a pulvérisé ses records précédents en 2021, devenant ainsi le premier marché européen. 

Quelques points forts de cette édition 2022 :

Samedi 1er octobre World Saké Day, journée mondiale de célébration du saké japonais : plusieurs kampaï au saké seront organisés en mondio-vision via internet avec :

Les producteurs du Japon et nombre de ses régions à 12h

Hong-kong, Singapour et des milliers d’internautes de par le monde à 13h

La côte est du continent américain à 18h30

Avec la présence de Miss saké 2022 et de M. Miyake, Vice-président de l’Association Nationale des producteurs de saké et de shochu du Japon, venus tout exprès.

Un programme de conférences, d’ateliers-dégustations, de master-classes explorant non seulement différents terroirs mais aussi leurs nombreuses passerelles et influences mutuelles avec notamment des sessions d’accords mets et sakés  (gyoza « homard-shiitaké », bœuf façon tataki, fromages de saison, duo de caviars), des conférences avec dégustations sur les terroirs de l’homme, du cheval et du saké, sur les évolutions en parallèle des terroirs du saké et des cuisines locales japonaises, des master classes sur l’impact comparé des contenants occidentaux ou japonais sur nos sensations de dégustation, l’aération possible pour certains sakés, etc…) ainsi que le 6e Sommet Européen du Saké.    

Retrouvez tout le programme de l’événement : Programme – Salon du saké | Paris 2022 (salon-du-sake.fr)

Infos pratiques :

New Cap Event Center 

3 Quai de Grenelle, 75015 Paris

Métro : Bir Hakeim

RER : Champs de Mars Tour Eiffel

SAMEDI 1er ET DIMANCHE 2 OCTOBRE 2022

PROFESSIONNELS ET GRAND PUBLIC

OUVERTURE DE L’ESPACE DÉGUSTATION DE 10H À 19H

LUNDI 3 OCTOBRE 2022

JOURNÉE RÉSERVÉE AUX PROFESSIONNELS DE 10H À 18H.

Le Japon À Toulouse : La Japan Touch Toulouse Fait Son Grand Retour Les 3 Et 4 Septembre Prochain

Le Jardin Compans-Caffarelli avec son remarquable jardin japonais accueille, pour sa 5e édition, JAPAN TOUCH TOULOUSE le week-end du 3 et 4 septembre 2022.

Après quatre éditions à succès, cet événement 100% culture et traditions japonaises avec un brin de pop culture, ouvert aux petits et grands, est de retour dans la ville rose. Festival inspiré des Matsuri, fêtes populaires traditionnelles japonaises, Japan Touch est gratuit et en plein air. Les visiteurs, seuls, en famille ou entre amis, passionnés ou tout simplement curieux du Japon, pourront découvrir, jouer, s’initier, se distraire, faire voyager leurs papilles jusqu’au pays du Soleil Levant.

Si vous n’allez pas à Tokyo, Tokyo ira à vous. En plein cœur de ville, ce havre de paix mêlant mouvements de terre, rideaux de verdure et univers aquatique, accueillera un village de créateurs, boutiques et animations autour de la culture japonaise. Le visiteur arpentera le parc et découvrira la mode japonaise (vêtements, accessoires, bijoux…), mais aussi des illustrateurs de manga et artisans d’art, bien-être, et objets déco. Plusieurs ateliers traditionnels japonais, des arts martiaux jusqu’aux arts floraux seront proposés.

Des restaurants raviront les plus gourmands de boissons et mets japonais et les cosplayeurs évolueront devant de beaux décors naturels.

Dans le pavillon du jardin japonais (dont l’île rappelle l’île légendaire de Horai, symbole de paradis), propice à la plénitude, le public participera à des cérémonies du thé et séances de méditation zen.

SPECIAL 5 e ANNIVERSAIRE : samedi 3 septembre à 11h, le public traversera le carrefour de Shibuya, le plus grand carrefour piétonnier au monde, transposé place de l’Europe

Le Toulouse Sake Club sera également présent durant tout le week-end avec les boissons japonaises de son saké shop et les produits japonais de son épicerie fine.

Informations pratiques : Horaires : Samedi : 11h-20h Dimanche : 11h-19h Entrée gratuite

Découvrez le Japon et sa culture durant la semaine du Japon en Occitanie du 25 novembre au 2 décembre 2022

Nous avons le plaisir de vous faire part du lancement de la première édition de la « Semaine du Japon en Occitanie » qui se déroulera du 25 novembre au 02 décembre 2022 sur l’intégralité du territoire de l’Occitanie. Son organisation a été confiée à l’association Yujo, qui signifie « amitié » en japonais, sous le haut patronage de l’Ambassade du Japon en France, de la Région Occitanie et de la Fondation Groupe Dépêche Dépêche en collaboration avec le Consulat Général du Japon à Marseille qui couvre l’Occitanie.

Le Japon et l’Occitanie sont des terres au caractère forgé, riches d’une histoire millénaire, d’une culture d’une rare diversité qui a vu fleurir de très nombreux talents artistiques.

Le Japon et l’Occitanie sont également des terres où l’on cultive l’art de vivre. Elles sont connues et reconnues pour une gastronomie de très haut niveau, pour la pratique de l’art du sport, pour le souci de la préservation de l’environnement.

Ces deux territoires sont enfin le symbole d’un avenir économique durable grâce à la puissance de leurs universités, la qualité des enseignements qui y sont prodigués, le niveau d’exigence des scientifiques et l’enthousiasme des étudiants. Les complémentarités économiques et les partenaires entrepreneuriaux sont également nombreux avec les entreprises japonaises implantées en Occitanie.

Ainsi, l’ambition de cette manifestation est de permettre à nos concitoyens de découvrir, au-delà des clichés, la richesse de la culture japonaise au travers de ses arts, de sa gastronomie et de son cinéma, et ce sur l’ensemble du territoire de l’Occitanie.

La Semaine du Japon en Occitanie sera également l’occasion pour le monde académique et institutionnel de renforcer et, nous l’espérons, de nouer des liens d’amitiés avec les universités et les collectivités japonaises.

Enfin, des conférences et des rencontres rapprocheront les entreprises françaises et japonaises.

Il s’agit donc d’un engagement politique fort pour tous les fondateurs de cette première édition de la « Semaine du Japon en Occitanie ».

Le rendez-vous est donc donné le 25 novembre prochain pour le lancement officiel de l’événement !

En savoir plus : https://semainejaponoccitanie.fr/

Kuramaster 2022, le Grand Concours des Sakés japonais, des Honkaku Shochu et awamori – Les lauréats

Le lundi 23 mai 2022 s’est déroulée la sixième édition du concours Kura Master “saké japonais” et « Honkaku Shochu et Awamori, dans l’Espace Charenton, situé dans le XIIème arrondissement de Paris.

Cet évènement, dont l’envergure s’est de nouveau confirmée cette année, s’est déroulé pour le saké japonais autour d’un jury composé de 91 éminents professionnels du secteur du vin, et de de 1110 sakés (contre 960 l’année dernière) répartis dans cinq catégories. Les membres du jury, enthousiastes et désireux de faire de nouvelles découvertes sous la tutelle de leur président, M. Xavier THUIZAT (chef sommelier à l’Hôtel de Crillon), évoluent tous au quotidien dans des établissements français particulièrement réputés et comptent parmi les plus expérimentés de la profession, au premier rang desquels les Meilleurs Ouvriers de France MM. David BIRAUD, Romain ILTIS et Dominique LAPORTE.

Au terme d’une première session de dégustation, 32 boissons ont été retenues à partir desquelles un TOP16 du Jury Kura Master a été établi.

Retrouvez les lauréats du concours de saké japonais.

Concernant les spiritueux japonais, Honkaku Shochu et Awamori, c’est autour d’un jury de 29 membres représentant la fine fleur de la mixologie française avec notamment, le président M. Christophe DAVOINE dont on connait et les titres et l’expérience, mais aussi un autre Meilleur Ouvrier de France, M. David PALANQUE, que le concours s’est déroulé.

Le jury s’est attelé à évaluer pas moins de 193 boissons inscrites (contre 164 l’année précédente) et réparties en huit catégories (contre six en 2021). Au terme d’une première session de dégustation, 31 boissons ont été retenues à partir desquelles un TOP16 du Jury Kura Master a été établi.

Retrouvez les lauréats du concours Honkaku Shochu et Awamori.

Les membres des jurys et du comité d’organisation du Kuramaster

Pour cette édition, nous étions membre du jury Honkaku Shochu et Awamori, retrouvez notre récit en deux parties : Immersion dans le concours Kuramaster, Prix de saké japonais, de shochu et d’awamori en tant que membre du jury. (1ère partie) et Immersion dans le concours Kuramaster, Prix de saké japonais, de shochu et d’awamori en tant que membre du jury. (2e partie)

Dégustation de sakés japonais avec le Toulouse Sake Club au Café Fika mercredi 18 mai 2022

Le Toulouse Sake Club vous invite à découvrir le saké japonais au cours d’une soirée de dégustation au Café Fika le mercredi 18 mai 2022.


Au programme découverte du saké et dégustations de différents sakés en accords avec les
accompagnements préparés par le chef et gérant du Café Fika Sébastien.

C’est un véritable voyage entre le Japon, la France et la Suède qui vous sera proposé avec de belles découvertes en perspective !


Soirée animée par Bertil LAUTH, Saké sommelier diplômé Sake Sommelier Association. Réservation
obligatoire – Nombre de places limité


Informations pratiques : Soirée dégustation de sakés Toulouse Saké Club – Café Fika, mercredi 18
mai 2022 – Horaires : 19h30 à 22h – Réservation obligatoire auprés de Café Fika ou du Toulouse Sake Club – Adresse : 49 rue du Taur, 31000 Toulouse


A propos du Toulouse Sake Club : Le Toulouse Sake Club, créée par Bertil LAUTH, Saké Sommelier et fondateur d’Occitanie Japon, souhaite faire découvrir le Japon à travers sa gastronomie et ses
alcools. La marque toulousaine propose une boutique en ligne avec une sélection unique de plus de 100 références de produits d’épicerie fine et alcools japonais, un club de dégustations, des
masterclass et des événements japonisants.

Le Toulouse Saké club a été reconnu par le ministère
japonais de l’Agriculture de la Forêt et de la Pêche «Japanese Food supporter».

Du Japon à Toulouse et en Occitanie en octobre

Le mois d’octobre sur Toulouse et en Occitanie sera riche en événements autour du Japon. Pour ne rien manquer, nous avons recensé pour vous la plupart d’entre eux. Il y en a pour tous les goûts : manga, bonsaï, saké et gastronomie japonaise, artisanat…

En ce moment au Musée George Labit et jusqu’au 8 novembre 2021 se tient l’exposition « Japon, élément par élément » en partenariat avec le lycée des Métiers d’Art, du Bois et de l’Ameublement de Revel.
À l’occasion de l’accueil par le Japon des Jeux Olympiques, ces futurs artisans d’art professionnels se sont penchés sur la culture japonaise. Leurs dragons de marqueterie de paille ou boîtes bento ornées de geishas de bois colorés répondront aux motifs de la collection japonaise du musée.

Pour les amateurs de mangas, il faudra vous rendre à Grenade sur Garonne pour l' »Exposition Manga ».

Vous découvrirez les différentes étapes de fabrication d’un manga ainsi que des explications sur ses différents genres. Des illustrations originales d’Anaïs Pailhes, illustratrice, mais aussi des élèves de l’Ecole de manga EIMA, ainsi que des adhérents du club manga-BD du foyer rural de Grenade, viendront compléter cette exposition.

Le voyage au Japon continue ce week-end avec la Biennale du Bonsaï Club de l’Albigeois avec en invité d’honneur Jean-Marc Ladagnous. L’exposition se tient à Saint Juéry (Tarn), Salle de l’Albaret. Une dizaine d’ exposants japonisants seront aussi présents tout le week-end ( Toulouse Sake Club, Pépinière de Chine, Monoya Tokyo, Wabi Sabi…)

Si vous êtes plutôt tentés par la gastronomie japonaise, ne manquez pas les prochaines événements du Toulouse Sake Club. Un programme très riche est prévu avec notamment une rencontre avec la Brasserie Chevalier le 20 octobre de 19h à 21h. Puis plusieurs ateliers dégustations de sakés les 23, 29 et 30 octobre prochains. Enfin, vous pourrez faire quelques achats les samedi 23 et 30 octobre de 14h à 19h. L’ensemble des événements se dérouleront au sein de l’Ecole Ayame, 30 rue de Figeac à Toulouse.

Kura master 2021 – Les « prix du jury » et le « prix du Président » ont été attribués

Le lundi 20 septembre 2021 a eu lieu la Grande cérémonie de remise des « Prix du Jury » et du « Prix du Président » Kura Master 2021 à l’Hôtel de Crillon à Paris. Pour cette 5ème édition du prix parisien récompensant les sakés japonais, ce ne sont pas moins de 960 sakés qui ont participé au concours, mais aussi grande nouveauté, les honkaku shochu et awamori étaient aussi récompensés cette année.

Lors de l’événement étaient présents des producteurs de saké venus spécialement du Japon, des grands noms de la sommellerie française , des professionnels du saké japonais en France et de trois ambassadeurs japonais : M. Junichi IHARA, ambassadeur du Japon en France ; M. Oike ATSUYUKI, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, délégué permanent du Japon auprès de l’Unesco ; et M. Kenjirô MONJI, ancien ambassadeur du Japon en Irak, au Qatar, au Canada, et auprès de l’Unesco. M. MONJI, nommé Président d’Honneur du concours Kura Master, est lui aussi venu spécialement du Japon.

Retrouvez l’ensemble du palmarès 2021 sur https://kuramaster.com/fr/concours/comite-2021/laureats/

Kura Master est un concours de sakés japonais à destination du public français, organisé en France tous les ans depuis 2017. Le jury est exclusivement composé de professionnels européens et principalement français, travaillant dans la sommellerie, la restauration ou le journalisme culinaire.

Crédits photo : Toulouse Sake Club

A la découverte du saké japonais avec le Toulouse Saké club : entre mythes et réalité

Quand on parle de saké japonais, les premières réactions sont souvent amusées ou négatives  » C’est fort », « C’est pas bon », « Ah oui le truc servi dans les verres avec les femmes nues »… Le saké est en France c’est un peu l’illustration de la chanson de Brassens « la mauvaise réputation » : « Au village, sans prétention, J’ai mauvaise réputation ; Que je me démène ou je reste coi, Je pass’ pour un je-ne-sais-quoi. Je ne fais pourtant de tort à personne… ». Tentons d’y remédier en reprenant chacun des stéréotypes évoqués le plus souvent pour y voir un peu plus clair et démystifiez cette spécialité japonaise séculaire.

– « Le saké c’est fort ». Si l’on y regarde de plus près, le saké dépasse rarement les 20 degrés d’alcool et n’est pas ce que l’on pourrait appeler un alcool fort. En général, le taux d’alcool moyen est entre 15° et 16°, ce qui le rapproche plutôt du vin. Du fait de cette idée, on arrive à une autre idée reçue : le saké serait un spiritueux. Hors si on s’en tient à la définition du mot « spiritueux », cela sous-entend un fort taux d’alcool mais également un produit alcoolique issu de la distillation, ce qui n’est pas du tout le cas du saké, qui lui est obtenu à partir d’une double fermentation.

-« C’est pas bon ». Bien entendu tout est une question de goût et de ressenti. Néanmoins, il y a pléthore de sakés différents en provenance de régions aussi différentes les unes que les autres avec des terroirs spécifiques ayant un impact sur le produit fini. Ainsi, parmi les milliers de sakés existants au Japon et dans le monde, il y en aura forcément un qui vous fera changer d’avis.

Autre point positif avec le saké, c’est l’un des seuls alcools au monde que vous pourrez déguster à différentes températures et pour lequel les faux-pas en terme d’accord avec les mets sont difficilement ratables. Bien entendu certains accords seront plus pertinents que d’autres mais le saké étant un exhausteur de goût naturel, il ne prendra jamais le dessus sur votre repas.

Si vous avez eu une mauvaise expérience, nous ne pouvons que vous conseillez de « soigner le mal par le mal » et de retenter l’expérience mais avec un produit plus en accord avec vos goûts et avec un produit de qualité ( ce qui n’est pas forcément synonyme d’un prix élevé). N’hésitez pas à visiter le Toulouse Sake Club, vous devriez y trouver votre bonheur parmi la cinquantaine d’alcools japonais proposés.

– « Ah oui le truc servi dans les verres avec les femmes nues« . Contrairement aux restaurants chinois où « le saké » est servi dans des verres coquins, le saké japonais lui peut être dégusté dans différents contenants. D’ailleurs, on parle de « saké » dans ces restaurants, on est plus sur du Baiju ou du Mei kuei lu chiew, qui sont plutôt des liqueurs ou des digestifs mais qui n’ont rien de japonais.

Alors finalement dans quoi est bu le saké japonais ? Le saké peut être bu dans un verre à vin, un masu (verre en bois), un choko (petit verre en céramique), un sakazuki (coupe à saké évasée), un verre à liqueur...On est quand même loin du verre coquin du restaurant chinois, non ?

Envie d’en savoir plus sur le saké, jetez un œil sur le blog du Toulouse Saké Club. N’hésitez pas à poser toutes vos questions sur le saké japonais en commentaires 😉

A propos du Toulouse Saké Club :

Le Toulouse Saké Club créé en novembre 2020 souhaite faire la promotion de la culture japonaise, de la nourriture et des alcools japonais (saké, whisky, umeshu…) à Toulouse et en Occitanie. Il propose e-shop avec une sélection de plus de 50 références de produits japonais, des événements (soirées, initiation à la dégustation de saké, formation, distribution) et un club de dégustation dédié aux alcools japonais. Le Toulouse Saké club a été reconnu par le ministère japonais de l’Agriculture de la Forêt et de la Pêche « Japanese Food supporter« 

Evénements – Du Japon à Toulouse en Juin : exposition de bonsai, soirée japonaise du Toulouse Saké Club et du cinéma avec Toulouse Japon

Avec la levée du confinement et du couvre-feu progressivement, la vie culturelle japonaise toulousaine reprend petit à petit vie. Ainsi vous pourrez, à défaut de pouvoir partir au Japon, vous replonger dans une atmosphère japonisante tout en évitant de prendre l’avion.

Parmi les événements notables, vous pourrez flâner dans les jardins du Musée Georges-Labit tout en profitant de l’exposition annuelle de bonsaï du musée en partenariat avec l’Association Bonsaï Toulouse et Artisan Bonsaï Olivier Barreau. Des démonstrations animées par Olivier Barreau sont prévues le samedi et le dimanche après-midi. Comble du bonheur, l’exposition est gratuite.

Pour rappel, le musée Georges-Labit accueille une des plus belles collections françaises d’art oriental ainsi qu’une importante collection d’antiquités égyptiennes.

Infos pratiques : Des Printemps et des Automnes : exposition de bonsaï du 5 juin r10:00 UTC+02 au 6 juin 18:00 UTC+02 – Musée Georges-Labit, 17 rue du Japon, 31400 Toulouse

L’association Toulouse Japon et le cinéma Utopia Borderouge vous font revenir au cinéma pour vous présenter le film : « Kyoto la fluidité » le 11 Juin 2021 à 20h
La séance sera suivi d’un débat en présence de la réalisatrice Catherine Cadou.

Informations pratiques :

Cinéma Utopia-Borderouge : 59 Avenue Maurice Bourges-Maunoury, Toulouse,
– Prix des places : 7€ (5 € sur présentation de la carte de membre de l’Association Toulouse-Japon)
– En raison des règles gouvernementales pour lutter contre la pandémie, le nombre de places est limité et les entrées se feront sur la base du « premier arrivé, premier servi»

Pour terminer le programme, le Toulouse Sake Club et Wine Notes vous convient pour une soirée japonaise « Sakés et bento » le vendredi 11 juin de 18h à 20h30. La soirée sera animée par un Saké Sommelier. Une formule à 25€ est proposée avec trois sakés et un bento (Possibilité de bento végétarien sur demande). Le nombre de places étant limité, la réservation est obligatoire auprès de Wine Notes jusqu’au 8 juin inclus.

Informations et réservations : Wine Notes, 85 Avenue des Pyrénées
31240 l’Union – +33 (0)7 82 16 63 39

Un cuisinier japonais de Toulouse obtient un « Bib gourmand » dans le Guide Michelin 2021

Un nouveau cuisinier japonais Toulousain enfin récompensé, il s’agit de Hitoshi Araki du restaurant Hito ! Nous vous avions parlé du Restaurant HITO dès son ouverture en juillet 2019. Pour nous, il s’agit l’un des meilleurs restaurants de Toulouse et ayant le meilleur rapport qualité/prix pour le déjeuner actuellement.

Il a été (enfin) distingué dans le guide Michelin 2021 en obtenant un « Bib Gourmand« . Il est décerné par les inspecteurs du guide Michelin à des restaurants offrant « une cuisine soignée à prix modéré ». Une belle récompense pour ce passionné et ce stakhanoviste de la cuisine française !

Durant le couvre feu, le restaurant Hito propose des menus à emporter. N’hésitez pas à découvrir sa cuisine et à le soutenir.

Informations pratiques : restaurant Hito, 26 rue de la Fonderie, Toulouse, 31000, France – Téléphone : 05 61 22 42 92

Retrouvez l’article que nous avions rédigé lors de son ouverture.

Une collaboration entre les Foo Fighters et la brasserie de saké Tatenokawa

Pour célébrer la sortie du nouvel album « Medicine At Midnight » du groupe Foo Fighters, la brasserie de saké de Yamagata « Tatenokawa » a produit deux sakés en édition limitée baptisés « Hansho » (« Minuit ») en collaboration avec le groupe américain. Pour les puristes, il s’agit de deux « Junmai Daiginjo », la catégorie reine des sakés. La brasserie Tatenokawa créé il y a plus de 180 ans n’en est pas à son coup d’essai. Elle avait déjà produit trois sakés avec le groupe « Phoenix » en 2017.

La rencontre entre Tatenokawa et les Foo Fighters n’est pas fortuite, en effet, les membres du groupe sont amateurs de saké. Pour réaliser les deux cuvées, le groupe a été invité à tester la gamme de la brasserie et choisir leur saké préféré. Le saké choisi a servi de base pour la création des deux cuvées spéciales.

Le premier saké « Foo Fighters x Tatenokawa Junmai Daiginjo Hansho Ao » a été brassé avec l’idée de rappeler le « côté pop » des Foo Fighters. Il a été réalisé à partir de riz Dewa, un riz de la région de Yamagata et poli à 50 pour cent. Le second saké le  » Foo Fighters × Tatenokawa Junmai Daiginjo Hansho Gin » a quant à lui était élaboré dans le but de retrouver le « côté rock» du groupe et a été fabriqué avec du riz Omachi poli à 50 pour cent provenant de la préfecture d’Okayama.

Les bouteilles de 72 cl seront disponibles à la vente à partir du 5 février, date de sortie de l’album des Foo Fighters et vendues au prix de 3080 yens (25€ environs). Un coffret est également prévu comprenant les deux bouteilles et l’album « Medicine At Midnight« . Les sakés seront disponibles sur la boutique en ligne de la brasserie (mais aucune info sur un possible envoi à l’international) et chez Tower Records au Japon. Des informations complémentaires devraient être communiquées ultérieurement.

Et si vous aimez le saké et les alcools japonais, n’hésitez pas à visiter la boutique en ligne du Toulouse Sake Club.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Japon – l’arrivée du Beaujolais nouveau a été célébrée malgré la crise sanitaire

La célébration du Beaujolais nouveau est depuis quelques années devenue un événement au Japon. Cette année malgré la crise sanitaire, il a été célébré comme en France jeudi dernier comme c’est la coutume. Le Beaujolais nouveau est toujours lancé le troisième jeudi de novembre.

Mais le breuvage français a moins la côte sur le marché japonais, les ventes ont diminué de moitié par rapport à l’année record de 2004. Le marché devrait encore diminuer cette année, les expéditions vers les restaurants et les bars ayant diminué en raison de la nouvelle épidémie de coronavirus.

Les importations totales de Beaujolais Nouveau au Japon cette année devraient chuter de 30% par rapport à l’année précédente pour atteindre environ 280 000 caisses de douze bouteilles. Habituellement, les événements célébrant la sortie du Beaujolais Nouveau sont généralement organisés dans les restaurants et les bars de nombreuses régions du Japon. Mais cette année, beaucoup d’entre eux n’ont rien organisé afin de limiter les risques de propagation de la COVID-19. Les Japonais ont fêté cette année le Beaujolais nouveau chez eux en famille ou avec des amis.


   

Toulouse – Occitanie Japon lance le Toulouse Sake Club, le premier club de dégustation de France dédié au saké et aux alcools japonais

Après de longues semaines de travail, c’est avec une grande joie que nous vous annonçons la création d’une nouvelle activité au sein de votre site d’actualités préféré. Nous lançons notre club de dégustations dédié aux alcools japonais (whisky, shochu, umeshu, yuzushu,…etc.) et plus particulièrement du nihonshu, le saké japonais, sur Toulouse et en Occitanie. Il s’agit du premier club créé en France dédié à tous les alcools japonais.

Baptisé Toulouse Sake Club, ce club a pour but de vous faire découvrir le Japon à travers ses alcools et sa gastronomie dans une ambiance conviviale et décontractée par le biais de rendez-vous ponctuels.

A chaque rencontre, il vous sera proposé de découvrir une région ou une ville du pays du Soleil-levant, des alcools, des techniques de fabrication d’alcools japonais, des accords mets et sakés…etc.

Les ateliers dégustation (ouverts à tous quelque soit votre niveau de connaissances) seront animés par un Saké Sommelier diplômé auprès de la Sake Sommelier Association (SSA). Les ateliers sont pour le moment suspendu du fait du confinement, mais nous ne manquerons pas de vous communiquer les dates des prochains ateliers.

Le Toulouse Sake Club propose également un e-shop avec une sélection de sakés (Junmai, Koshu, Ginjo, Daiginjo…etc.) et de liqueurs japonaises (Yuzushu, Umeshu, Sakura shu) inédits, ainsi qu’une sélection de produits en lien avec le saké : verre en bois (masu), livres, tote-bag…Etc. L’ensemble des articles sont disponibles, dans un premier temps, uniquement en click and collect et en livraison sur Toulouse. Pour toute première commande effectuée sur le e-shop, nous vous offrons une réduction de 10% avec le code « YOKOSO » (hors frais de livraison et librairie). Profitez-en et faites-en profiter vos amis !

Enfin si vous souhaitez nous soutenir et rejoindre le club, l’adhésion est à moitié-prix jusqu’au 31 décembre !

.

La pandémie de Covid-19 fait chuter le cours du thon rouge au Japon

La crise du COVID-19 n’épargne personne au Japon. La filière du thon rouge, poisson très recherché par les restaurants de sushi au Japon, subit cette année une baisse importante de ses prix. Deux raisons expliquent cette baisse du cours assez inhabituelle : une pêche abondante cette année et la crise du coronavirus. Alors que les pêcheurs ont réalisé de bonnes prises, la demande de thon n’a jamais été aussi faible de la part des restaurants qui subissent la crise sanitaire de plein fouet.

L’automne et l’hiver sont les meilleures saisons pour pêcher le thon rouge; ce mois-ci, les livraisons de thons rouges au marché de Toyosu de Tokyo ont été importantes, en volume, on est sur les mêmes chiffres que l’année précédente qui était déjà une année exceptionnelle. L’autre particularité est que plus de la moitié des thons habituellement pêchés en septembre pèsent chacun autour de 30kg, mais cette année ceux-ci dépassent les 100 kg.

Des salariés du marché de Toyosu ont ainsi constaté que les thons pêchés sont de plus en plus gros. Malgré des volumes et une qualité meilleure, les prix ont chuté de 20 à 30% par rapport à septembre 2019. Les restaurateurs limitent depuis quelques mois leur achat et stockent très peu de poissons, d’où une demande en forte baisse. Dans le même temps, les poissonniers connaissent une demande plus importante de poissons de la part des Japonais mais pour une consommation à leur domicile et non plus au restaurant.

Cette baisse des cours du thon rouge se retrouve dans les magasins. Un sashimi de thon Oma a été vu ce mois-ci à 1000 yens (8,13€) les 100 grammes dans un Depato de Tokyo, soit un prix inférieur de 30% par rapport au thon classique. Mais cette baisse des prix ne devraient pas durer selon des professionnels du secteur avec notamment l’arrivée du pique de consommation en hiver.

Vous êtes amateurs de thon rouge et actuellement au Japon ? Un conseil, profitez-en pour aller déguster des sushi ou sashimi de thons rouges réalisés avec du thon de grande qualité !

Japon – Le plan « Go To Eat » devrait commencer en septembre sous certaines conditions

En juillet dernier, le gouvernement japonais avait annoncé sa volonté de soutenir les restaurateurs avec un plan d’aide sous le même schéma que celui dédié au tourisme « Go To Travel », baptisé « Go To Eat« . Ce plan va distribuer des bons de réductions de 25% sur la nourriture et les boissons utilisables dans les restaurants référencés. Il y aura également un système de récompense permettant d’obtenir des points qui pourront atteindre une valeur de 1000 yens par personne pour les clients qui mangeront au restaurant après avoir effectué leur réservation en ligne. 

Il devait être lancé en aout mais la pandémie de coronavirus avait suspendu son lancement. Depuis, le gouvernement japonais a annoncé qu’il serait disponible dans le courant du mois de septembre mais limité à un certains nombres de préfectures où l’impact de la pandémie de COVID-19 est moins virulente. Ainsi, seules les préfectures étant classé au stade 1 ou 2 sur une échelle de 4 pourront bénéficier des bons de réductions prévus dans le programme « Go To Eat ». Parmi les indicateurs rentrant dans cette classification, il y a la proportion de nouveaux cas de coronavirus sur 100 000 habitants et le taux d’occupation des hopitaux.

Cependant, si une aggravation de la situation sanitaire était constatée le programme pourrait être suspendu. Durant la campagne, le rappel des gestes barrières et leur respect seront primordiaux ont indiqué les autorités japonaises.

Japon – Un plan d’aide pour les restaurants lancé au mois d’août

La crise sanitaire au Japon touche tous les secteurs d’activité, mais certains ressentent la crise plus fortement comme les restaurants. Le gouvernement japonais travaille en ce moment sur un plan de soutien aux restaurants baptisé « Go To Eat » qui devrait être lancé en août.

Le ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche japonais a lancé un appel à candidature pour les restaurants souhaitant participer à l’opération. Ils ont jusqu’au 7 août pour postuler. Parmi les critères permettant de participer au dispositif, il y a la nécessité pour l’établissement participant de prendre des mesures pour prévenir les infections au coronavirus et de respecter les mesures recommandés par les autorités japonaise.

Le programme « Go To Eat » va distribuer des bons de réductions de 25% sur la nourriture et les boissons utilisables dans les restaurants référencés. Il y aura également un système de récompense permettant d’obtenir des points qui pourront atteindre une valeur de 1000 yens par personne pour les clients qui mangeront au restaurant après avoir effectué leur réservation en ligne. Mais ce système de récompense ne sera pas disponible au début de l’opération en raison de la nouvelle vague d’épidémie de COVID-19, en effet, les points acquis générant des réductions supplémentaires seront valables dans tout le Japon, mais le gouvernement japonais souhaite limiter les déplacements des japonais dans le pays afin que le virus ne circule pas