Japon – Lancement des coupons dans le cadre du programme « Go to Travel » à partir du 1er octobre

L’Agence du Tourisme Japonais a indiqué que la campagne de couponing dans le cadre du programme de soutien au tourisme japonais « Go To Travel » débuterait le 1er octobre prochain. Ces coupons d’une valeur représentant 15% des frais de voyage pourront être utilisés dans les magasins de souvenirs et les restaurants à l’occasion de voyages sur le territoire japonais. D’une valeur 1000 yens chacun (8€), ils seront disponibles en format papier et en format digital.

Ils viennent compléter le programme de réduction de 35% qui a débuté le 22 juillet 2020, ce qui va permettre aux voyageurs d’avoir 50% de leurs dépenses de tourisme prises en charges par le gouvernement japonais.

Pour rappel, le plan « Go To Travel « a été lancé pour soutenir l’activité touristique japonaise fortement perturbée par la pandémie de COVID-19.

En parallèle, le ministère de l’Agriculture a mentionné qu’il avait commencé à référencer les restaurants souhaitant participer au programme « Go To Eat » qui a pour but de soutenir l’activité des restaurateurs. Les coupons devraient quant à eux être mis à disposition des Japonais à la mi-septembre dans certaines zones du pays.

A noter que les restaurants acceptant les coupons « Go To Travel » participeront également au programme « Go To Eat ». Les deux dispositifs seront disponibles dans les mêmes zones et auront la même durée de validité. Ils ne seront par contre pas utilisables à Tokyo et ses environs qui a été exclue du dispositif en raison d’un trop grand nombre de cas de COVID-19. Malgré tout, l’Agence de Tourisme Japonais a indiqué que 7,8 millions de personnes ont bénéficié du programme « Go To Travel ».

Plan de relance du tourisme au Japon : les précisions de l’Office National du Tourisme Japonais (JNTO)

Nous vous avions parlé dans un précédent article publié le 22 mai dernier que le tourisme japonais subissait la plus grand crise de son histoire et que le Japon cherchait des solutions pour le relancer. Il avait été évoqué l’étude d’un plan de 12 milliards d’euros qui pourraient prendre en charge des frais de voyage :

 » Parmi les idées à l’étude, il y aurait la prise en charge partielle des dépenses de voyage une fois l’épidémie terminée. Un programme de 12 milliards d’euros pourraient être ainsi lancer en juillet prochain si toutes les conditions sanitaires sont bien entendu garanties ».

Après échange avec l’Office National du Tourisme Japonais (JNTO), celui-ci a tenu à préciser de nouveau qu’il s’agissait pour le moment d’un projet et que rien n’avait été acté pour le moment, ce que nous vous avions indiqué et que malheureusement d’autres sites ou blogs en mal de notoriété, certainement, ont surinterprété en laissant croire à leurs lecteurs que la moitié des frais de voyage des touristes seraient pris en charge. D’ailleurs cette information n’a jamais été communiquée.

L’autre point qui a son importance, et sur lequel nous n’avions laissé sous-entendre quoi ce soit, est que si ce plan de relance du tourisme voyait le jour, il ne serait destiné qu’à la relance du tourisme domestique japonais et ne concernerait donc pas les touristes étrangers. La presse japonaise a d’ailleurs repris les articles publiés pour éviter toute confusion et déception de ses lecteurs étrangers se voyant déjà au Japon à frais réduits.

La seule chose de sûre, finalement dans cette affaire, est que le Japon est déterminé à relancer son économie et ne laissera pas tomber les acteurs du tourisme japonais qui souffrent déjà depuis plusieurs mois. Et puis si vous voulez vous rendre au Japon, même sans subventions cela restera un beau voyage quand même.

Si vous recherchez des informations pour votre voyage au Japon, n’hésitez pas à lire nos précédents articles.

Nouveau record de touristes étrangers en 2019 au Japon

Le nombre de touristes étrangers au Japon a atteint le nombre de 31,88 millions en 2019, un nouveau record. Cependant la croissance a été limitée cette année en raison du conflit entre le Japon et la Corée du Sud qui a eu un impact notable selon le ministère du Tourisme japonais.

Malgré tout, l’augmentation est continue depuis maintenant 7 ans même si depuis deux ans, celle-ci ralentit. Le Japon espère toujours atteindre le fameux cap des 40 millions de touristes en 2020. Les JO de Tokyo et les différentes politiques gouvernementales en matière de tourisme devraient permettre d’atteindre cet objectif.

Selon l’agence de voyage JTB, l’objectif pourrait ne pas être atteint du fait de la réduction des lignes aériennes entre la Corée du Sud et le Japon. Il faut savoir qu’une grande majorité des visiteurs étrangers viennent de pays d’Asie notamment de Corée du Sud (20% des visiteurs), de Singapour ou bien de Chine. Selon le JNTO (agence nationale du tourisme japonais), le nombre de visiteurs sud-coréens a baissé de 65% depuis le mois d’août dernier.

Le conflit entre les deux pays a débuté en 2018 suite à une décision de justice sud-coréenne condamnant une entreprise japonaise à  dédommager quatre sud-coréens qui avaient été contraints de travailler dans ses aciéries entre 1941 et 1943 durant l’occupation japonaise en Corée du Sud. Cette décision a mis le feu aux poudres et a entrainé une escalade de sanctions entre les deux pays provoquant un boycott des produits de chacun des pays respectifs notamment.

Dans le même temps l’assouplissement pour obtenir des visas et le développement de lignes aériennes avec d’autres voisins asiatiques auront permis de soutenir la croissance malgré tout. Le Japon aura aussi bénéficié d’une augmentation de visiteurs britanniques et russes grâce à la Coupe du monde de rugby.

Japon – Japan Airlines compte offrir 50 000 billets aux touristes étrangers

La compagnie japonaise Japan Airlines a annoncé qu’elle allait offrir 50 000 billets aller-retour pour des vols intérieurs à des visiteurs étrangers qui se rendront au Japon l’été prochain.

L’initiative a pour but d’encourager les visiteurs venant pour les Jeux olympiques de Tokyo d’aller découvrir le Japon rural et y découvrir les principaux attraits de la campagne japonaise.

L’opération concernera les membres étrangers du programme de fidélité de la JAL qui séjourneront au Japon entre juillet et septembre 2020. Les réservations pour les billets gratuits ouvriront en février prochain et seront délivrés sur la base du « premier arrivé, premier servi ».

 

Les candidats aux billets gratuits devront choisir comme aéroport de départ  Tokyo Haneda, Osaka International Airport ou Kansai International Airport et bien entendu la date de voyage souhaitée. Puis les heureux élus recevront les billets qui les conduiront vers l’une des quatre destinations retenues par la compagnie.

Cette opération est organisée en partenariat avec le JNTO (Office National du Tourisme Japonais), le Nomura Research Institute et Agence de Tourisme Japonais.

La JAL espère  que les gagnants deviendront fans du Japon.

 

Record de fréquentation pour le Japon en 2018

Le Japon fait  partie depuis quelques années des destinations les plus prisées au niveau mondial. En 2018, il a accueilli plus de 31 millions de touristes battant un nouveau record de fréquentation pour la sixième année consécutive. Le JNTO (Office du tourisme japonais) espère atteindre les 40 millions pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. A noter que sur ces 31 millions de visiteurs, on compte 300 000 Français, dont le nombre à se rendre au pays du Soleil Levant ne cesse de croître chaque année.

Les Français ont un réellement engouement pour le Japon depuis quelques années notamment grâce aux conventions sur le manga et la culture japonaise toujours aussi nombreuses à travers la France. Pour soutenir cette demande les tours opérators s’adaptent et proposent de plus en plus de circuits thématiques, ce qui n’était pas le cas auparavant. La clientèle aussi a évolué et a tendance à se rajeunir d’après les professionnels du secteur.

Dans le même temps, les compagnies aériennes développent aussi leurs lignes en proposant plus d’avions chaque semaine mais aussi des liaisons vers d’autres villes japonaises comme Osaka. Une ligne Londres – Osaka doit ouvrir le 31 mars prochain.L’offre de déplacement aérien à l’intérieur du pays se développe aussi.

Enfin, il y a une volonté des professionnels du tourisme japonais de mieux répartir ces flux de touristes sur toute l’année en mettant en avant des offres pour partir en hiver notamment en jouant sur les prix des vols et des hôtels. En effet, les prix sont plus abordables de novembre à mars et il y a aussi beaucoup moins de touristes sur cette période. Il n’est pas rare de trouver des vols avoisinant les 500€ aller/ retour sur des compagnies nationales, ce qui peut être un bon plan pour les petits budgets ou les économes.

 

 

 

 

 

Coupe du Monde de rugby au Japon : le programme de la France

Un des événements phares de cette année sera sans aucun doute la prochaine Coupe du monde de rugby qui se tiendra au Japon à l’automne prochain. On se souvient tous de la bonne performance de l’équipe japonaise avec notamment son exploit historique face à l’Afrique du Sud. Ainsi, les Japonais nourrissent de grandes ambitions pour cette Coupe du monde qui se déroulera chez eux. La France y participera aussi et espère aussi bien figurer malgré les résultats en demi-teinte depuis quelques années. Cette compétition connait déjà un grand succès auprès du public du monde entier puisque la quasi totalité des billets mis en vente sont pratiquement tous vendus.

Pour ne rien manquer, nous vous proposons de vous faire découvrir le programme du XV de France durant la compétition.

L’équipe de France commencera la compétition  le 21 septembre à Tokyo au Stade Ajinomoto face à la redoutable équipe argentine. Les Pumas font partie à chaque compétition des équipes les plus dangereuses et accrocheuses avec leur style si particulier. Depuis quelques années, les Argentins ont intégré le Four Nation, ce qui leur permet de se frotter aux autres nations majeures de l’hémisphère sud (Nouvelle-Zélande, Australie et Afrique du Sud). Ce sera une bonne entrée en matière pour le XV de France qui dès le premier match ne devra pas se rater.

Ensuite, les Bleus se déplaceront à Fukuoka pour rencontrer la modeste équipe des États-Unis le 2 octobre au Level-5 Stadium. Un match qui sur le papier parait déséquilibré, néanmoins, il n’est pas rare que beaucoup d’équipe sur un match de Coupe du monde se transcende et pose des difficultés à des nations dites majeures.

Les Français continueront leur périple japonais en se déplaçant dans la ville de Kumamoto, célèbre pour sa mascotte Kumamon (Kumamon est en fait la mascotte du département ) , pour affronter l’équipe des Iles Tonga le 6 octobre. Les Tongiens avaient battu à la surprise générale l’équipe de France lors de la dernière Coupe du monde. On avait parlé à l’époque de « défaite de la honte ». Les Bleus auront à cœur de ne pas réitérer une telle contreperformance.

Enfin, l’équipe de France terminera la phase de poule à Yokohama au Stade Nissan face à l’équipe d’Angleterre le 12 octobre. Le XV de la Rose sera encore parmi les favoris pour la victoire finale. Ce match sera décisif pour les Français s’ils souhaitent poursuivre la compétition. Les duels franco-britanniques font souvent des étincelles, celui-ci ne devrait pas déroger à la règle. Un « crunch » qui aura une saveur particulière pour les deux équipes.

Si vous souhaitez assister aux matchs, ne tardez pas, il reste très très peu de billets pour l’ensemble des matchs. Si vous avez déjà vos tickets, afin d’organiser votre séjour sur place, nous ne pouvons qe vous conseiller de consulter le site du JNTO, l’office de tourisme japonais.