Manger japonais à Toulouse – les bonnes adresses d’Enflammée

Nous continuons notre tour des bonnes tables japonaises à Toulouse avec aujourd’hui une invitée, Chantal du blog culinaire Enflammée.

Lors de nos précédents articles, vous aviez découvert Iori, Juguem et Tchaco Déli.

Occitanie Japon: Bonjour Chantal, tout d’abord merci d’avoir accepté de nous rencontrer et de vouloir nous donner tes bons plans restaurants japonais à Toulouse. Alors quels sont les endroits que tu nous recommanderais ?

Enflammée : Le Solaneko à Saint-Cyprien, qui est avant tout un salon de thés. Ce que je préfère avant tout c’est le coté « cantine du midi » avec un plat du jour, surtout qu’elle nous fait découvrir les plats qu’elle mange chez elle. Je trouve la démarche appréciable. Ce que j’aime aussi c’est dès que l’on arrive dans le restaurant, la propriétaire nous prévient « attention il n’y a pas de sushi et je ne fais pas de brochettes ». J’aime bien aussi Tomoko qui veut toujours bien faire en proposant des plats variés, des plats qu’elle aime surtout et de voir que la cuisine japonaise ne se résume pas à deux ou trois spécialités.

Occitanie Japon: Le Solaneko a d’ailleurs a été reconnu par le Gault et Millau cette année comme étant un des dix meilleurs restaurants de Toulouse…

Enflammée: C’est la grande surprise de cette année surtout avec l’ambiance cantine du lieu.Ce qui est étonnant avec la simplicité du lieu et du service. Il n’y a pas de chichi, l’accent est mis sur les plats servis.

Occitanie Japon: aurais-tu une autre adresse à nous proposer ?

Enflammée: Motchiya ! Ce qui est rigolo, c’est que je suis claustrophobe et que l’on y mange à douze  dans un 10 mètres carré  avec les voisins. Cela me fait penser à l’esprit table d’hôtes mais en format comptoir. Les assiettes sont étonnantes. Chaque jour, il y a un nouveau plat. J’aime y aller le mercredi principalement le jour du chirashi. C’est toujours une grande surprise à chaque fois. C’est toujours un bonheur de le retrouver.

Occitanie Japon : un dernier bon plan à partager ?

Enflammée: Oui… enfin deux. C’est deux adresses japonaises mais qui ne le sont pas vraiment mais dont les chefs sont japonais. Par contre, il ne faut pas s’attendre à de la cuisine japonaise.

La Binocle, où ils maitrisent à merveille les poissons et les légumes. Il y a un concept néo-bistrot. J’adore cette façon de mettre à l’honneur le terroir français et je trouve cela admirable. La cuisine est maitrisée et bien assaisonnée, mais on ne sait pas que le cuisinier est japonais. Ce qui est génial.

La deuxième adresse ce serait Les planeurs. Quand je recommande cette adresse à des amis, je ne mentionne pas que le chef est japonais pour ne pas qu’ils s’attendent à manger de la cuisine japonaise. En y allant c’est déjà une surprise, cela se trouve à une certaine adresse, c’est dans un appartement reconverti en restaurant et l’on voit que le serveur est japonais. Le service et l’accueil sont vraiment délicats avec un accent assez agréable à entendre. Le conseil pour les vins est très bien. Le menu du midi est très bien pour le prix. C’est un menu très soigné, simple avec le respect des saisons. Les cuissons sont vraiment très justes. On retrouve vraiment la rigueur japonaise dans l’assiette. Tout est parfait, c’est un bonheur.

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Manger japonais à Toulouse – les bonnes adresses d’Enflammée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s