Japon – Vers un nouvel état d’urgence ?

La situation sanitaire au Japon se dégrade jour après jour dans les grandes agglomérations. Yasutoshi Nishimura, ministre en charge de la gestion de la pandémie a déclaré : « Le Japon n’a peut-être pas d’autre choix que de déclarer l’état d’urgence si la flambée nationale d’infections à la COVID-19 n’est pas modérée dans les trois semaines »

Les prochaines semaines seront donc déterminantes et un inversement de la tendance est espéré pour ne pas revenir à la solution tant redoutée de l’état d’urgence qui avait engendré des conséquences graves sur l’économie japonaise et les commerçants du pays.

Les hauts fonctionnaires ont commencé à sonner l’alarme alors que le virus continue de se propager dans tout le pays. Cette tendance à la hausse fait craindre un engorgement du système de santé qui empêcherait les hôpitaux de fournir des soins médicaux de base. Cette nouvelle vague d’infections a déjà contraint les responsables politiques à revenir en arrière ou à suspendre les campagnes destinées à redémarrer l’économie par le biais de subventions aux industries du tourisme et de l’alimentation. C’est le cas de Go To Travel ou Go To Eat dans certaines régions du Japon ou bien de « Motto Tokyo » dans la capitale japonaise.