Premières pressions européennes pour réduire les restrictions de voyage vers le Japon

Le Japon suite à la pandémie de coronavirus avait pris des dispositions pour limiter l’accès à son territoire à l’encontre d’une centaine de pays (111 à aujourd’hui). Ces restrictions sont toujours en vigueur même si des déclarations du gouvernement japonais annonçant un éventuel allègement de ces mesures à l’attention des hommes d’affaires et de certains pays avec qui elle entretient des relations commerciales importantes.

D’autres pays d’Asie ou les États-Unis poussent depuis quelques semaines dans ce sens afin de relancer leur économie et les échanges avec le Japon. Jusqu’à maintenant, l’Europe était assez peu revendicative. Mais depuis hier, un lobby d’entreprises européennes a exhorté le Japon a allégé les restrictions d’entrée à l’encontre des Européens en mettant en avant l‘impact négatif sur les échanges entre le Japon et l’Europe.

Le Japon et l’Union Européenne avait signé un accord commercial en février 2019 dans le but d’accroitre les échanges. Cet accord a boosté les exportations vers le Japon (+6,6%) et les investissements japonais en Europe. Cette dynamique fut stoppée net par les mesures prises par le Japon pour limiter la propagation du coronavirus sur son territoire. Michael Mroczek, Président du European Business Council au Japon a suggéré au Japon de réduire les restrictions pour les résidents permanents et les « résidents longue-durée » en indiquant que parmi eux beaucoup ont des entreprises ou sont employés au Japon, mais aussi pour les voyageurs d’affaires.

Le Premier Ministre japonais Shinzo Abe a de nouveau indiqué vouloir réduire progressivement dès cet été les conditions de restrictions pour certains pays dont les pays européens ne font pas partie pour le moment. Ces premières déclarations de la part d’organismes européens feront-ils avancer les choses ? Rien n’est moins sûr. Même si les relations entre le Japon et l’Europe sont plutôt bonnes, le poids de l’Europe parait encore bien léger face à des pays plus proches géographiquement.

Retrouvez nos précédents articles sur le sujet : Réouverture des frontières au Japon : la priorité sera donnée aux voyageurs d’affaires, Le Japon pourrait ouvrir de nouveau ses frontières à quatre pays dans le courant de l’été, Le Japon pourrait permettre à 250 business men issus de quatre pays de rentrer sur son territoire quotidiennement