Le nomikai, l’afterwork japonais

Véritable tradition japonaise dans le milieu professionnel, le nomikai littéralement « rassemblement pour boire » fait partie de la vie de l’entreprise au Japon. Son but est de renforcer les liens entre les membres d’un même groupe.

L’arrivée d’un nouveau salarié, la fin de l’année, départ à la retraite…toutes les occasions sont bonnes pour organiser un nomikai dont l’initiative vient  souvent d’un cadre dirigeant. Il est très difficile d’échapper à l’invitation.

Les salariés se retrouvent le plus souvent dans un izakaya (bar japonais de style tapas) pour boire de l’alcool ou pas et manger dans un cadre informel avec leurs collègues. L’alcool aidant les salariés peuvent ainsi se laisser aller et exprimer leur « honne ». Une seule règle est à respecter durant ces rassemblements: ne pas se servir soi-même.

Il n’est pas rare que la situation finisse rapidement en beuverie parfois et que l’on puisse voir à certaines heures de la nuit des salarymen éméchés dans les rues, ce qui pourra surprendre les non-initiés.

Publicités

Une réflexion sur “Le nomikai, l’afterwork japonais

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s