Le Japon demande aux entreprises qu’au moins 70% de leurs salariés soient en télétravail

Alors que le Japon subit une deuxième vague de Covid-19, le gouvernement japonais a demandé aux entreprises japonaises de maintenir au maximum leurs salariés en télétravail à hauteur de 70% ou plus et à ne pas organiser d’événements de grande ampleur, y compris les nomikai.

Le ministre de la Relance Économique Yasutoshi Nishimura a indiqué que l‘économie devait continuer de reprendre tout en maintenant au maximum le télétravail. Il a également demandé aux entreprises de continuer de suivre les recommandations en matière de prévention du coronavirus, à maintenir les salariés malades en télétravail et de promouvoir l’application smartphone du ministère de la Santé de suivi des contacts.

Le gouvernement japonais a indiqué que plusieurs réunions avec des experts devraient se tenir dans les prochaines semaines pour évaluer la situation économique et sanitaire du pays, mais aussi pour mesurer les effets de l’état d’urgence qui avait été déclaré d’avril à mai.