Japon – 54 biens culturels endommagés par les inondations sur Kyushu

L’ile de Kyushu au Japon a subi de nombreux dégâts après avoir subi pendant plusieurs jours des pluies diluviennes. Le bilan humain et matériel est catastrophique. Près de 15 000 maisons ont été endommagées dans de vastes zones s’étendant du sud-ouest au nord-est du Japon, provoquant le débordement de plus de 100 rivières et environ 380 glissements de terrain.

De nombreux biens ou lieux culturels ont été fortement touchés, on en dénombre à ce jour dont certains sont classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO comme la mine de charbon de Miike ou bien les sites chrétiens cachés de Nagasaki. Le sanctuaire d’Aoi Aso construit il y a plus de 1200 ans a également subi des dégâts. Mais selon les autorités japonaises, le bilan pourrait être plus lourd.

Sur les 54 bien recensés, 21 sont situés à Kumamoto et ont subi des dégâts importants. L’ Agence des Affaires Culturelles japonaise espère entamer rapidement la restauration des biens touchés afin que les dommages ne s’aggravent pas, tout en cherchant des solutions pour mieux protéger à l’avenir ces biens lors de prochains événements climatiques.

La région de Kumamoto et ses environs n’aura pas été épargnée ces derniers années avec plusieurs tremblements de terre de forte magnitude en 2016.

.

Japon – Une aide d’urgence de 2,2 milliards de yens votée pour les régions touchées par les inondations

Le Cabinet du Premier Ministre japonais a pris la décision d’utiliser 2,2 milliards de yens (18 millions d’euros) sur le fond de réserve prévu dans l’exercice fiscal de 2020 pour venir en aide aux régions touchées par les inondations ces derniers jours. Cette aide servira en partie à soutenir les petites entreprises des secteurs agricole, industriel et de la pêche à Kyushu où près de 60 personnes ont trouvé la mort, mais aussi de financer des éléments de premières nécessité : nourriture, eau, lits de camps, abris et des masques.

Pour rappel, une grand partie de l’ile de Kyushu a subi pendant plusieurs jours des pluies torrentielles provoquant des dégâts importants. Le gouvernement de Shinzo Abe a demandé en complément le vote d’un plan de 400 milliards de yens (3,2 milliards d’euros) pour la fin juillet après s’être rendu dans la Préfecture de Kumamoto.

Afin d’accélérer la reconstruction, le gouvernement a prononcé l’état de catastrophes naturelles. Ce sont plus de 61 communes et 5 préfectures qui auront été touchées par cette tragédie et qui vont être éligibles à l’ensemble des mesures votées par le gouvernement japonais.

Kumamoto – De nombreux dégats causés par des pluies torrentielles à Kyushu

En pleine saison des pluies, l’ile de Kyushu subit depuis ce week-end des pluies torrentielles causant de nombreux dégâts et de nombreuses victimes. On dénombre pour le moment, 40 personnes décédées ou présumées décédées à cause des coulées de boue et de glissement de terrains. Le travail des secours est rendu difficile par le niveau des eaux et les nombreux risques qui en découlent. La rivière Kuma, dont les rives ont été endommagées en 10 endroits, a provoqué la destruction de nombreux logements, bâtiments et véhicules. De plus, les communications et l’électricité sont également coupées pour 4650 foyers.

La Préfecture de Kumamoto a confirmé ce matin 22 décès et 18 personnes disparues mais probablement décédées dans les inondations. Un grand nombre de ces victimes ont entre 60 et 80 ans. De nombreuses habitants de la préfecture sont encore bloqués et en attente d’être évacués par les secours. L’Agence Météorologique japonaise a de nouveau appelé à la vigilance alors que de nouvelles pluies sont prévues jusqu’à mardi. Elle a également émis un avis d’évacuation auprès de 200 000 habitants de la Préfecture de Kumamoto et de Kagoshima, mais cet avis est purement consultatif et beaucoup d’habitants préféreront rester à leur domicile alors que le pays est toujours sous le coup de la pandémie de Covid-19.

Le Premier Ministre japonais Shinzo Abe a indiqué que des membres de la Force d’Auto-Défense avait été envoyé en soutien des secours, il devrait être autour de 10 000 à être mobilisés et répartis sur l’ensemble de la préfecture sinistrée.

.

Alerte aux fortes pluies dans le nord de Kyushu

La météo japonaise a lancé l’alerte maximale pour de fortes pluies dans les préfectures de Fukuoka, Saga et Nagasaki. Il s’agit du degré d’alerte le plus élevé sur une échelle de 1 à 5.

On dénombre actuellement deux décès dans les préfectures de Saga et de Fukuoka. Il est fortement recommandé aux habitants de ces zones d’évacuer en prévision des risques importants encourus ou à défaut de rester enfermé en sécurité. Ce sont près de 1,7 millions de personnes à qui ont été adressées les consignes de sécurité et les ordres d’évacuation. Ce matin certaines communes avaient eu plus de 100 millimètres de pluie et ce n’est pas près de s’arrêter.

Les secours sont très sollicités par la population pour des évacuations difficiles sur certaines zones. Les Forces terrestres d’autodéfense sont mobilisées en soutien des secours.

De nombreux glissements de terrain et des inondations ont déjà été constatées, le bilan pourrait s’aggraver dans les prochaines heures. Avec ces dégâts, les services de transports sont fortement perturbés avec des lignes de trains suspendues mais également des routes ont été fermées.

Si vous êtes dans les parages, prenez garde à vous et écoutez régulièrement les informations.