La préfecture d’Hiroshima va prendre en charge les tests PCR pour tous ses habitants et travailleurs

Le gouvernement de la préfecture d’Hiroshima a annoncé qu’il allait fournir gratuitement à tous ses habitants des tests PCR à partir du 1er avril.

Jusqu’à présent les tests gratuits n’étaient disponibles que pour les travailleurs médicaux et de la restauration. Cette annonce vise à anticiper une nouvelle vague d’épidémie qui pourrait être amplifiée par des mouvements de population beaucoup plus importants à partir du 1er avril, début de la nouvelle année fiscale au Japon. Pour faciliter la réalisation des tests, 205 pharmacies d’Hiroshima fourniront des kits de test.

La préfecture d’Hiroshima avec cette nouvelle politique de test sera la première au Japon à tester la population en continue quelque soit sa profession ou son lieu de résidence. Les personnes souhaitant être testés devront prendre rendez-vous dans l’un des cinq centres PCR de la préfecture. Les centres de tests espèrent réaliser 300 tests par jour et on attend 2000 tests par semaine grâce aux kits fournis par les pharmacies.

On estime le coût de l’opération à 108 millions de yens (839 000 euros) pris en charge en totalité par la préfecture d’Hiroshima sur le budget 2021.