Allongement de la liste des pays interdits d’entrer au Japon avec 17 pays supplémentaires

Le Japon continue de restreindre l’accès à son territoire alors que la pandémie de COVID-19 repart dans certaines régions. 17 nouveaux pays sont concernés par ces restrictions dont la Palestine, le Népal, le Kenya et le Vénézuela notamment. Les autres pays concernés sont le Botswana, les Comores, le Liberia, la Libye, Madagascar, la Namibie, le Paraguay, la République du Congo, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan, le Suriname et l’Ouzbékistan.

Le Ministre des Affaires Étrangères japonais Toshimitsu Motegi a indiqué que ces pays avaient atteint le niveau 3 de l’épidémie justifiant leur ajout sur la très longue liste des pays interdits de séjour au Japon portant ainsi leur total à 146.

Les possibilités de voyages en direction et en provenance du Japon sont de plus en plus réduites ce qui a des conséquences sur l’économie du Japon et son tourisme qui a chuté de 99% par rapport à l’année dernière à la même période. Malgré tout, le gouvernement japonais par le biais de son Premier Ministre Shinzo Abe continue de montrer des signes d’espoir avec l’ouverture avec de discussions avec quelques pays et l’augmentation de la capacité de tests PCR dans les principaux aéroports du pays