Les faillites liées aux coronavirus augmentent fortement au Japon

La pandémie de coronavirus a des répercussions importantes sur la vie des Japonais  et de leur économie. En raison de l’état d’urgence, beaucoup de commerces et entreprises ont mis la clé sous la porte. Cela concerne des établissements de petite et moyenne taille travaillant dans le secteur du tourisme, de la restauration, de l’habillement et de l’hébergement.

Une étude du Tokyo Shoko Research a comptabilisé 25 faillites dues au coronavirus en mars et 114 en avril. Un quart des entreprises concernées opéraient dans le secteur de l’hébergement. Plus de 30% de ces entreprises étaient basées à Tokyo et ses environs.

Avec la prolongation de l’état d’urgence et les appels à limiter les sorties, le nombre de faillites devraient continuer d’augmenter. Pour limiter l’hémorragie, le gouvernement japonais a voté une enveloppe budgétaire pour soutenir les entreprises en difficulté. Il est prévu notamment de donner une aide de 2 millions de yens en cash (17 446€) aux petites entreprises ayant subi une perte de 50% de leur chiffre d’affaires en raison du Covid-19. Des prêts à taux zéro sans garantie pourront être demandés auprès des banques également. Malheureusement, devant l’incertitude concernant la durée de la crise et des impacts futurs du Covid-19, ces mesures ne permettront pas d’endiguer cette vague de faillites. Beaucoup de chefs d’entreprise préféreront stopper leur activité plutôt que de continuer à s’endetter sans une vision claire de leur futur.

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s