Japon – La préfecture d’Aichi va subventionner les hôpitaux acceptant les patients atteints de coronavirus

Le gouvernement de la Préfecture d’Aichi a indiqué qu’elle apporterait un soutien financier aux établissements hospitaliers qui accueilleront des patients atteints du Covid-19. Il sera versé une somme de 1 million de yens (8629€ environs) par patient atteint de symptômes modérés, 2 millions de yens (17 258€ environs) pour des patients atteints de symptômes sévères accueillis en soins intensifs et 4 millions de yens (34 517€ environs) pour les patients accueillis en réanimation.  Cette aide sera donnée pour tous les cas constatés dans la Préfecture d’Aichi.

Grâce à cette mesure, le gouvernement d’Aichi espère que ces subventions auprès des établissements médicaux bénéficiaires seront utilisées pour financer les besoins et les dépenses de personnel comme  les frais d’hébergement et les salaires des travailleurs supplémentaires embauchés pour aider à soigner les patients.

Le coût de financement devrait avoisiner  3,2 milliards de yens ( soit 27 614 339 d’euros) pris en charge pour un tiers par les villes de Nagoya, Okazaki, Toyohashi et Toyota, le reste sera pris en charge par  le gouvernement préfectoral, qui assumera le coût pour les autres municipalités.

La préfecture prévoit également d’utiliser les dons du système « Furusato nozei » du pays pour soutenir les institutions médicales acceptant les patients atteints de coronavirus. Le « Furusato nozei »ou « Hometown Tax » est un système au Japon qui permet aux contribuables qui vivent dans les zones urbaines de contribuer aux zones rurales en échange d’un crédit d’impôt sur le revenu et de taxe de séjour. Le montant de l’aide sera de 100 000 yens par patient. Le gouvernement d’Aichi commencera à chercher des dons fin mai pour financer cette initiative.