Le Gouvernement japonais déclare l’état d’urgence pour sept préfectures

Le Gouvernement japonais a pris la décision de déclarer l’état d’urgence dans le cadre de la pandémie de coronavirus pour  sept préfectures dont celle de Tokyo à partir du 7 avril et pour une durée d’un mois. Ainsi seront concernées les préfectures de Tokyo, Kanagawa, Saitama, Chiba, Osaka, Hyogo et Fukuoka

La déclaration donnera le pouvoir aux gouverneurs de limiter les déplacements de leurs habitants et de prendre des mesures pour limiter la propagation du virus. Ils pourront demander la fermeture des écoles ou limiter l’accès à certains lieux comme les cinémas ou tout autre lieu de rassemblement.

Il leur sera aussi donner la possibilité de réquisitionner tout terrain ou immeuble sans le consentement de leur propriétaire pour y établir des structures médicales temporaires.

En cas d’urgence, les gouverneurs auront la possibilité d’ordonner aux sociétés de livraison de livrer des fournitures et équipements médicaux et également de réquisitionner du matériel médical si nécessaire.

Pour l’heure, il n’est pas prévu de confinement à l’européenne et cette option ne devrait pas voir le jour au Japon. Les gouverneurs ont pour habitude d’exprimer des recommandations auprès de la population mais aucune sanction ne sera prévue si celles-ci n’étaient pas suivies.