Les grandes métropoles japonaises demandent un nouvel état d’urgence au gouvernement

L’épidémie de coronavirus au Japon semble devenu de nouveau incontrôlable. Il y a quelques semaines l’état d’urgence était levé avec l’espoir que la crise soit résolue; mais il n’en est rien. A moins de 100 jours des Jeux olympiques, les grandes métropoles japonaises connaissent un nouveau pic de cas de Covid-19 recensés.

Yuriko Koike, gouverneure de Tokyo, a indiqué qu’elle comptait demander au gouvernement central de rétablir l’état d’urgence au vu de la situation sanitaire. Tokyo dépasse les 500 cas quotidiennement depuis 6 jours consécutifs. Il s’agirait du troisième état d’urgence pour la capitale japonaise après celui d’avril 2020 et celui de janvier 2021.

Dans le même temps, Osaka connait une quatrième vague avec plus de 1000 cas quotidiens relevés depuis une semaine. Le gouverneur de la préfecture Hirofumi Yoshimura espère lui aussi un retour de l’état d’urgence pour casser la dynamique du virus.

Actuellement, six préfectures sont en « quasi état d’urgence » avec la fermeture des restaurants et des bars à 20h dans certaines zones. D’autres préfectures devraient prendre des mesures identiques dans les prochains jours : Aichi, Chiba, Kanagawa et Saitama. Au niveau national, le nombre de cas dépasse les 4000 quotidiennement depuis cinq jours.