Le gouvernement de Tokyo demande à ses habitants de limiter leurs déplacements ce week-end

Alors que la pandémie repart fortement à Tokyo, à l’approche d’un week-end de quatre jours, la Gouverneure de Tokyo Yuriko Koike a demandé à ses habitants de limiter leurs déplacements autant que possible alors que le seuil des 10 000 cas de Covid-19 a été atteint à Tokyo. 238 cas supplémentaires ont été relevés le 22 juillet dans la capitale japonaise. Ce week-end aurait du être une grande fête pour les Tokyoïtes avec l’ouverture des Jeux olympiques mais la pandémie en aura décidé autrement. Malgré leur report, les Japonais ont conservé les jours de congés accordés pour l’occasion.

L’inquiétude règne toujours à Tokyo avec une importante augmentation (multipliée par 5) des hospitalisations dues au coronavirus ce mois-ci, mais les hôpitaux arrivent à gérer la crise pour le moment. La capitale japonaise aura recensé en juillet 3800 cas de COVID-19 beaucoup plus qu’en avril 2020. Les appels au respect des gestes barrières sont régulièrement effectués par les autorités japonaises pour limiter la propagation. La déclaration d’un nouvel état d’urgence semble plus qu’improbable alors que le Japon souhaite relancer son économie tout en gardant à l’esprit la nécessité de contenir la pandémie.

Le plan de relance du tourisme domestique au Japon « Go To Travel » vient d’entrer en vigueur depuis le 22 juillet dans un contexte particulier où les voyages à destination et en provenance de Tokyo sont exclus pour le moment du programme de soutien en raison de la recrudescence de cas de COVID-19 recensés à Tokyo.