Le Japon pourrait lever l’état d’urgence à Kyoto et dans 38 autres préfectures

Le gouvernement japonais a indiqué qu’il pourrait lever l’état d’urgence pour 39 préfectures sur les 47 que compte le Japon. La décision doit être prise après consultation d’un panel d’experts cette semaine. Il s’agira des préfectures les moins touchées par l’épidémie de Covid-19. Les préfectures d’ Hokkaido, Tokyo, Kanagawa, Saitama, Osaka et Hyogo devraient rester sous l’état d’urgence en raison d’un nombre plus élevé d’infections.

Néanmoins, avant le 31 mai, date de fin officielle de l’état d’urgence, leur situation sera étudiée afin de voir si la levée de l’état d’urgence est possible.

Pour lever l’état d’urgence, des normes devraient être fixées telles qu’avoir moins de 0,5 nouveau cas pour 100 000 personnes ou bien la capacité d’une préfecture à pratiquer rapidement des tests de dépistage. Ce qui donnerait pour Tokyo, avec une population d’environ 14 millions d’habitants, un nombre de personnes infectées par le virus devant être inférieur à 70 sur une semaine pour que l’état d’urgence soit levé.