Covid-19 : les festivals et les traditions japonaises souffrent durant la pandémie

En raison de la pandémie de coronavirus, de nombreux festivals et fêtes, pour ne pas dire tous, annoncent leur annulation chaque jour. Ces célébrations font partie de la vie des Japonais et de nombreux touristes viennent se joindre chaque année aux habitants. Très peu habitués aux annulations, les organisateurs et les participants ne cachent pas leur déception bien qu’ils comprennent le contexte actuel difficile.

A cette déception s’ajoute d’énormes pertes financières pour tous les acteurs intervenant dans toutes les manifestations estivales. Période faste pour les artificiers, ceux-ci cette année ne seront pas à la fête et les pertes s’annoncent énormes pour eux d’autant que beaucoup avaient produit les feux d’artifices nécessaires pour les événements à venir.

Malheureusement, ils devront en détruire une grande partie car ils craignent l’humidité mais aussi car leur stockage est très réglementé. Beaucoup d’entreprises vont se retrouver sans aucune recette en 2020. Certaines entreprises comparent la crise à celle faisant suite au tsunami de 2011 et indiquent que la crise actuelle est beaucoup plus grave.

Parmi les autres victimes de ces annulations, il y a aussi de nombreux commerçants et tout ceux dépendant du secteur du tourisme qui subissent les impacts de plein fouet. Les matsuri au Japon attirent des millions de personnes chaque année et génèrent de nombreux revenus pour les économies locales