La Préfecture d’Hokkaido se déclare en état d’urgence pour la deuxième fois cette année

La préfecture la plus au Nord du Japon a pris la décision aujourd’hui de se déclarer en état d’urgence alors qu’une deuxième vague d’épidémie de coronavirus a fait son apparition.

Hokkaido vient donc s’ajouter aux six autres préfectures actuellement concernées elles aussi par une situation d’état d’urgence. Il est notamment demander aux habitants de limiter leur déplacement et de favoriser le télétravail quand cela est possible. Le Premier Ministre japonais a demandé hier aux gouverneurs des 47 préfectures constituant le Japon de demander à leurs habitants de limiter les sorties en boîtes de nuit, bars et endroits très fréquentés habituellement pour limiter la création de cluster de coronavirus.

La Préfecture d’Hokkaido s’était déjà déclaré en état d’urgence le 28 février dernier et l’avait levé le 19 mars constatant une amélioration de la situation concernant la pandémie de coronavirus. Les écoles de la ville Sapporo venant à peine de rouvrir le 6 avril vont de nouveau être fermées à partir de mardi 14 avril jusqu’au 6 mai.

Au niveau national, on dénombre plus de 8 000 personnes contaminées par le coronavirus, dont environ 700 l’ont été à bord du bateau de croisière « Diamond Princess ». Le Japon pour le moment fait figure d’exception et semble arriver à limiter la pandémie.