Coupe du monde – le rugby comme thérapie pour Kamaishi

La ville de Kamaishi fait partie des villes qui ont payé le plus lourd tribut à la suite du séisme et du tsunami de mars 2011. Ville côtière japonaise mais aussi ville de rugby à part entière, c’est la ville de la fameuse équipe des Nippon Steel Kamaishi qui a dominé le championnat japonais dans les 70 et 80, depuis 2001 l’équipe phare de la ville s’appelle Kamaishi Seawaves . Kamaishi a pu se reconstruire grâce au rugby en relançant son équipe locale mais également en devenant hôte de la Coupe du monde de rugby.

La ville a été désignée pour accueillir deux matchs dont un s’est déroulé le 25 septembre dernier avec la victoire historique de l’Uruguay face au Fidji, le prochain opposera le Canada à la Namibie le 13 octobre.

Le fait de pouvoir accueillir la Coupe du monde a permis de redonner de l’espoir aux habitants sévèrement touchés (plus de 70% des habitations avaient été détruites en 2011) par le biais notamment de la construction d’un nouveau stade pour accueillir les matchs de la compétition. La construction du stade est tout un symbole : il a été construit dans le quartier le plus touché de la ville et a pris la place d’une école qui avait été dévastée à l’époque. Les habitants espèrent obtenir grâce à la Coupe du monde et l’exploitation du  nouveau stade de nouvelles retombées économiques qui permettront à la ville de revivre à nouveau.

 

 

https://mobile.francetvinfo.fr/sports/rugby/coupe-du-monde/cela-montre-qu-il-y-a-encore-de-l-espoir-une-ville-japonaise-ravagee-par-le-tsunami-accueille-un-match-de-la-coupe-du-monde-de-rugby_3629897.html#xtref=http://m.facebook.com/