Chapristea, un neko café à Toulouse

Au  cœur de Toulouse, dans une rue loin de l’agitation du centre-ville de Toulouse se trouve une adresse atypique: un bar à chats ou neko café pour les nippophiles. Mais qu’est-ce qu’un « neko café »? Très populaire au Japon, ce concept consiste à proposer un salon de thé avec des chats se promenant en totale liberté que les clients peuvent caresser tout en dégustant leur commande.

Afin d’en savoir un peu plus sur ce lieu, nous avons rencontré la créatrice du Chapristea.

Bonjour, vous avez créé votre neko café depuis 2016, pouvez-nous raconter votre aventure ? Comment est venue l’idée ? Avez vous rencontré des difficultés particulières ?

Nous avons connu l’ouverture du premier bar à chats de Paris. On ne connaissait pas du tout le concept, cela nous a donné envie de faire pareil, en plus nous aimons les animaux. On s’est dit que cela pourrait être pas mal, nous avions envie aussi de venir vivre à Toulouse avec mon compagnon, on s’est dit pourquoi pas. On s’est lancé dans le projet. On a commencé par chercher un local. On aura mis un an et demi à trouver, on a eu quelques déconvenues. Ensuite, on a pris contact avec les banques qui ne nous ont pas suivi malheureusement. Ce fût compliqué, mais nous avons réussi et nous voilà aujourd’hui.

Vous proposez votre activité en partenariat avec l’école des chats libres de Toulouse, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

En plus de cet esprit « commerce » , on voulait travailler aussi pour une cause. On a choisi cette association. C’est une grosse association sur Toulouse qui accueille plus de 500 chats à l’année. On les a rencontré, on leur a présenté le projet. Au début certains membres de l’association étaient dubitatifs car ils ne connaissaient pas le concept. Finalement, ils ont accepté de travailler avec nous. Nous avons adopté la majorité de nos chats chez eux et on communique sur eux. On les aide parfois financièrement et nous proposons aussi des chats à l’adoption. Dès qu’un chat part, il y en a un autre qui arrive. Cela marche plutôt bien dans l’ensemble.

Y a-t-il des règles ou des précautions à prendre quand on vient dans un bar à chats ?

On demande aux gens à leur arrivée de se laver les mains avec un gel nettoyant pour éviter de ramener des microbes de l’extérieur. On a aussi une double porte pour éviter que les chats s’en aillent.  Dans les règles, on doit respecter le bien-être de l’animal. Il ne faut pas les réveiller quand ils dorment. Il est interdit de porter les chats car cela deviendrait un peu compliqué pour eux. On est chez les chats, c’est les chats qui décident. On a pas le droit de les nourrir. Ce sont les principales règles.

Ainsi s’achève notre interview, nous tenons à remercier chaleureusement l’équipe de Chapristea de nous avoir reçu et de nous voir accorder cette interview. N’hésitez pas à vous y rendre si vous n’y êtes encore jamais allé 😉

Pour en savoir plus sur le Chapristea:

4 rue Jules Chalandes, 31000 Toulouse / https://www.chapristea.com/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s