Le report des Jeux Olympiques de Tokyo a couté 2 milliards d’euros

Le report des JO de Tokyo en raison de la pandémie de coronavirus aura engendré un surcoût de 2 milliards d’euros ont indiqué les organisateurs. Cette annonce vient alors que les officiels tentent de relancer l’enthousiasme des Japonais en prévision de la tenue de l’événement à l’été 2021.

Ce qui ne sera pas une tache aisée en raison de la crise sanitaire et de l’annonce de ce surcoût qui ne devrait pas jouer favorablement auprès du public. Lors d’un précédent sondage, une majorité de japonais ont indiqué que les Jeux devaient être annulés ou reportés.

D’autant que d’autres frais supplémentaires pourrait s’ajouter pour permettre leur tenue. Une partie des frais est apparue avec la nécessité de prendre des mesures sanitaires dans l’optique où la pandémie ne serait pas terminée.

Ces frais supplémentaires seront réparties entre Tokyo, le comité d’organisation et le gouvernement japonais. Le CIO ne participera pas aux frais mais a annoncé renoncer aux redevances versées par les sponsors, une première.

Du coté de la billetterie, 18% des tickets vendus ont été remboursés ce qui représentent près de 810 000 billets. Les organisateurs espèrent que ces billets pourront de nouveau trouver preneur.

« Les Jeux Olympiques de Tokyo devront avoir lieu quoiqu’il arrive » selon la Gouverneure de Tokyo

Alors que de nombreux Japonais se sont exprimés contre la tenue des Jeux olympiques et qu’il se murmure qu’une annulation pourrait avoir lieu, la Gouverneure de Tokyo Yuriko Koike a tenu à préciser que Tokyo devait accueillir les Jeux Olympiques d’été « quoiqu’il arrive » l’année prochaine en prenant toutes les mesures sanitaires nécessaires.

Cette déclaration fait écho à la déclaration effectuée quelques jours plus tôt par John Coates le Vice-président du Comité International Olympique, qui avait déclaré que « les Jeux olympiques se tiendront avec ou sans COVID-19 » à la date prévue du 23 juillet 2021. Yuriko Koike a tenu à préciser que toutes les mesures seraient prises pour la sécurité de tous durant les olympiades.

De son coté, la ministre en charge des Jeux olympiques Seiko Hashimoto a déclaré que les Jeux olympiques devaient avoir lieu à tout prix pour les athlètes et les équipes d’organisation qui se préparent pour l’événement depuis plusieurs années.

Pour rappel, les Jeux olympiques avaient été reportés en raison de la pandémie mondiale de coronavirus et auraient du avoir lieu l’été dernier. D’un point de sanitaire, actuellement la capitale japonaise connait tous les jours de nouveaux cas, même si leur nombre a diminué. En août, le nombre de cas quotidiens était monté entre 300 et 400, ce qui faisait craindre le pire, mais depuis quelques jours on tourne autour d’une centaine de cas constatés quotidiennement. Le nombre de cas constatés au global sur Tokyo depuis le début de la pandémie s’élève à 22 168, le plus haut total sur l’ensemble des 47 préfectures japonaises.