Japon – la météo et l’intelligence artificielle pour réduire le gaspillage alimentaire ?

La réduction du gaspillage alimentaire est depuis quelques mois sur le devant de la scène au Japon. De nouvelles expérimentations pour y remédier sont en phase de test actuellement. Parmi celle-ci, on retrouve la ville de Fukuoka qui en partenariat avec la Japan Weather Association tentent par le biais de la météo et de l’intelligence artificielle de lutter contre le fléau du gaspillage alimentaire.

Dans cette expérimentation, l’intelligence artificielle a été utilisée pour prédire les ventes de produits en fonction des conditions climatiques, donnant ainsi la possibilité aux magasins d’ajuster leurs commandes et leurs productions.

Les magasins participants ont ainsi pu réduire leurs pertes et augmenté leurs ventes lors de la précédente année fiscale qui s’est terminée en mars dernier. L’expérience a utilisé le service des prédictions météorologiques de l’agence météo japonaise qui analyse les conditions climatiques, les températures, les posts sur les réseaux sociaux et les données de ventes de produits dans le passé de plus de 660 produits, en tenant compte des produits alimentaires frais et de plats préparés. L’année dernière six des huit entreprises participant à l’étude ont vu leurs pertes alimentaires se réduire et sept d’entre elles ont connu une augmentation de leurs ventes.

Parmi elles, l’entreprise Tojin Bakery a ainsi connu une baisse de 15% de ses pertes alimentaires entre septembre et octobre 2020, en comparaison avec les mois de juillet et aout de la même année, tout en ayant une augmentation de ses ventes de 12%. Grace aux prédictions de l’agence météo japonaise, la boulangerie réduisait sa production les jours de pluie et préparait du pain frais lorsque les prévisions d’augmentation de la fréquentation du magasin était prévue. L’autre point positif de l’expérimentation est d’avoir pu inculquer au personnel la volonté de réduire le gaspillage.

Ce service de prévisions est amené à s’améliorer avec le temps en ajoutant de nouvelles alertes comme les changements de temps soudain dans la journée. La ville de Fukuoka poursuit l’expérimentation durant l’année fiscale actuelle. Un représentant de la mairie a indiqué que « la réduction du gaspillage alimentaire était gratifiant pour les magasins leur permettant de réduire leurs coûts et leurs pertes d’opportunités de vente« .

Selon le Ministère de l’agriculture japonais, ce sont plus de 6 millions de tonnes d’aliments qui ont été gaspillées en 2018 alors qu’ils auraient pu être consommés. Sur ces 6 millions, 3,24 millions proviennent d’entreprises alimentaires et 2,76 millions des foyers japonais.

Source : Japan Times

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s