10 Millions de Japonais ont reçu une première injection de vaccin contre le Covid-19

Le gouvernement japonais a annoncé avoir atteint le cap des 10 millions de Japonais ayant reçu au moins une première injection de vaccin contre le Covid-19.

Un premier cap de franchi pour l’archipel nippon qui accuse un retard par rapport aux autres pays développés. Parmi ces 10 millions de Japonais, on compte 4,7 millions de personnels médicaux et 5,7 millions de personnes de plus de 65 ans, ce qui représente 8% de la population totale du pays. Mais sur cette part de la population, 3,6 millions ont reçu deux doses de vaccin, soit 3% de la population japonaise.

Le gouvernement japonais espère que l’ensemble des personnels médicaux soient vaccinés d’ici une dizaine de jours, ce qui semble tout à fait envisageable avec la dynamique engagée ces dernières semaines.

Les Japonais sont très critiques à l’égard du Premier ministre Yoshihide Suga et de son équipe quant à la lenteur des vaccinations. Ce dernier en réponse aux critiques a lancé un appel pour qu’un million de personnes soient vaccinés quotidiennement à partir de la mi-juin et que l’ensemble de la population des plus de 65 ans soit vacciné avant la fin juillet.

Pour atteindre cette objectif, des vaccinodromes ont été ouverts à Tokyo et Osaka gérés par les forces d’autodéfenses, chacun d’eux pourra administrer 15 000 doses par jour. En parallèle, les universités et les entreprises se préparent aussi à vacciner sur leur site pour les groupes de populations de moins de 65 ans.

Pour palier le manque de personnel médical pour administrer les vaccins, les dentistes ont été appelés en renfort pour accélérer la campagne de vaccination. D’autres spécialistes pourraient aussi apporter leur contribution.