Baisse du tourisme au Japon, le gouvernement japonais envisage de subventionner les frais de voyage des touristes

Le Japon continue de battre le triste record du nombre de touristes qui se sont rendus au Japon ces derniers mois. Les chiffres d’avril indiquent une baisse de 99,9% par rapport à 2019. Il s’agit du 7ème mois de baisse consécutive depuis octobre 2019. Ce sont seulement 2900 touristes étrangers qui ont visité le Japon en avril dernier. Le triste record de 1964 avec seulement 17 543 touristes enregistrés à l’époque est pulvérisé.

Rappelons que la chute du nombre de touristes avaient débuté en octobre dernier suite à un différend diplomatique avec la Corée du Sud, gros pourvoyeur de touristes au Japon puis le Coronavirus est venu aggraver la situation.

Pour endiguer cette crise du tourisme au Japon, le gouvernement japonais est en train d’étudier des solutions pour relancer ce secteur. Parmi les idées à l’étude, il y aurait la prise en charge partielle des dépenses de voyage une fois l’épidémie terminée. Un programme de 12 milliards d’euros pourraient être ainsi lancer en juillet prochain si toutes les conditions sanitaires sont bien entendu garanties.

Pour le moment, l’accès au Japon est fortement réduit. Plus de 100 pays sont interdits d’entrée sur le territoire nippon pour limiter la propagation du Covid-19 provoquant l’une des plus grandes crises à tous les niveaux (économique et sanitaire) que le Japon ait connu.

Le Japon était pourtant sur une bonne dynamique depuis plusieurs années avec une augmentation constante de son nombre de visiteurs chaque année dans une économie japonaise qui était pourtant en berne. La Coupe du Monde de rugby, qui fut un vrai succès, était le préambule à la grande fête des Jeux olympiques de Tokyo, finalement reportés en 2021, et laissait espérer une année 2020 de tous les records en terme de visiteurs. C’était sans compter l’arrivée du coronavirus.