Japon – Décès d’un sumotori de 28 ans ayant contracté le coronavirus

Stupeur au Japon, un sumotori vient de succomber après avoir contracté le Covid-19. Shobushi, dont le vrai nom était Kiyota Suetake, est le premier sumo à mourir du coronavirus mais aussi le premier  japonais d’une vingtaine d’années. Shobushi avait débuté sa carrière de sumo en 2007 dans l’écurie Takadagawa.

Selon la JSA (Japan Sumo Association), Shobushi souffrant de diabète avait été contrôlé avec 38°C de fièvre le 4 avril dernier. Son écurie avait tenté de le faire hospitaliser, en vain, aucun hôpital n’était en mesure de l’accueillir.

Après avoir commencé à tousser du sang le 8 avril, il fut enfin admis dans un hôpital. La confirmation qu’il avait contracté le Covid-19 arriva le 10 avril. Son état s’est aggravé le 19 avril et il fut transféré en soins intensifs. Il décédera le 13 mai.

La JSA a proposé à tous ses membres qui le souhaitent d’être testé pour le coronavirus.Elle espère tester tous ses membres d’ici un mois afin d’avoir une vision globale des personnes infectées au sein de l’association. Ce qui devrait permettre ensuite de prendre des mesures dans le futur pour pouvoir éventuellement reprendre les tournois. Les précédents tournois ont été annulés et le dernier tournoi avait eu lieu en mars à huis-clos.