Suite à l’appel au confinement, les commerces alimentaires pris d’assaut à Tokyo

La Gouverneure de Tokyo a appelé au confinement partiel mercredi dernier, ce qui a engendré une certaine panique auprès de la population qui s’est ruée dans les supermarchés et autres commerces alimentaires pour faire un maximum de provisions.

On a ainsi pu voir des files interminables à l’entrée de certains magasins mais aussi des rayons vides, notamment ceux des eaux, viandes, pâtes, ramen, et des personnes avec des cabas remplis de denrées aux alentours. Les Tokyoïtes ont privilégié des produits secs et à longue conservation comme des soupes instantanées. Ce qui a surpris c’est la rapidité à laquelle les rayons se sont vidés. Certains magasins ont dû limité leur accès pour éviter qu’il y ait trop de monde en même dans leur magasin et limiter les potentiels conflits entre clients du fait de la tension provoquée par ces pénuries.

Les clients ont justifié leur présence massive par l’incertitude sur la suite qui sera donnée au confinement prévu ce week-end et dans l’hypothèse où les achats de nourriture seraient très difficiles si l’épidémie s’aggravait.