Japon – Le dépistage du coronavirus enfin pris en charge par l’assurance maladie

En période de crise du coronavirus, les observateurs étaient étonnés du faible nombre de personnes dépistés au Japon en comparaison des autres pays voisins du Japon. Afin d’accroître ce nombre, l’assurance maladie japonaise va enfin prendre en charge le test. Il régnait jusqu’alors une certaine confusion notamment au niveau de municipalités et d’hôpitaux qui n’avaient pas le matériel adéquate pour dépister le COVID-19 ou ne savaient pas qui prenaient en charge les frais.

Dans le même temps, le Ministère de la santé a lancé un appel au secteur privé pour développer rapidement des techniques de dépistage plus fiables et moins onéreuses.

Le dépistage était gratuit pour les malades, mais les médecins devaient avoir l’approbation du centre de santé public pour qu’il soit pris en charge par des fonds publics. A cause du manque de matériel, les dépistages ont ainsi été ralentis  ou des patients venus se faire dépister ont tout simplement été renvoyés chez eux.