Un yakuza tué par balle dans la Préfecture de Hyogo

Un membre haut placé de la pègre japonaise  a été abattu mercredi dans la préfecture de Hyogo par un homme armé d’une mitraillette et d’une arme de poing. Une querelle entre gangs pourrait être à l’origine de l’assassinat.

La victime Keiichi Furukawa, âgé de 59 ans, yakuza et membre du clan Yamaguchi-gumi,  est décédé à l’hôpital après avoir subi une attaque à main armée dans une rue d’Amagasaki. L’assaillant après s’être enfui en voiture fût retrouvé rapidement à Kyoto une heure après l’agression.

Le suspect Hisanori Asahina, âgé de 52 ans, avait au moment de son arrestation en sa possession une mitraillette et une arme de poing. Ce dernier lorsque la police l’a appréhendé a menacé les policiers avec l’une de ses armes.

D’après les premiers éléments de l’enquête, les deux protagonistes se connaissaient. Un témoin de la scène a indiqué à la police qu’ils auraient pris un verre ensemble avant l’agression. Ce serait un différend entre le clan Yamaguchi-gumi et un groupe dissident qui serait à l’origine du meurtre.

Ce ne serait pas la première fois qu’il y ait de tels règlements de compte entre les deux entités mafieuses.