La Préfecture de Fukushima va faire un sondage auprès de ses résidents étrangers pour mieux cerner leurs besoins

Les résidents étrangers de la Préfecture de Fukushima sont de plus en plus nombreux. Afin de mieux répondre à leurs besoins et à leurs inquiétudes, un sondage va être réalisé auprès d’eux. Avec la dernière loi passée en avril dernier permettant aux immigrants de venir plus facilement au Japon, on attend près de 340 000 travailleurs étrangers dans les cinq prochaines années, ce qui constitue de bonnes opportunités pour certaines préfectures en manque de main d’œuvre et dont la population diminue.

Les Préfectures ont une volonté d’offrir un environnement confortable afin d’attirer cette main d’œuvre en provenance de l’étranger.

En collaboration avec l’association Fukushima International et les municipalités, la Préfecture de Fukushima a envoyé des 2800 questionnaires en anglais, chinois et japonais, ce qui représente 20% du nombre total d’étrangers vivant dans la préfecture.

Grâce à ce questionnaire, la Préfecture espère en savoir plus sur ses résidents étrangers, notamment sur la durée de leur séjour, s’ils envisagent d’obtenir le statut de résident permanent, leur statut de visa, s’ils étudient le japonais, dans quels domaines travaillent ils, s’ils cherchent une assistance linguistique, s’ils ont été victime de préjugés ou de racisme parce qu’ils ne sont pas japonais…etc.

Une fois les résultats de l’enquête obtenus, la Préfecture envisage d’améliorer les dispositifs de soutien pour les résidents étrangers et de les inclure dans son plan d’action relatif à l’internationalisation, qui sera révisé au cours de l’exercice 2020. La Préfecture fera également appel aux municipalités locales pour renforcer leurs politiques à l’encontre des travailleurs étrangers.

La Division des affaires internationales de la Préfecture de Fukushima compte travailler aux côtés des municipalités et des agences locales afin d’améliorer la capacité d’accueil des résidents étrangers.

Le nombre de résidents non japonais a augmenté d’environ 1 000 par an depuis 2016. Selon un rapport publié par le ministère de l’Intérieur et des Communications, 14 047 résidents étrangers vivaient dans la préfecture de Fukushima au 1er janvier 2019, ce qui représente 0,8% de sa population totale qui est d’environ 1,85 million de personnes.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s