Le gouvernement japonais va créer une loi pour réglementer l’usage des arbalètes

Le gouvernement japonais prévoit une nouvelle loi concernant l’usage des arbalètes avec la création d’un permis. Un projet de loi visant à réviser la loi sur le contrôle des épées et des armes à feu prévoit de limiter la possession d’arbalètes uniquement que pour le tir sportif et les anesthésies vétérinaires.

Les contrevenants seront condamnés à une peine d’emprisonnement ou à une amende. Ceux possédant déjà une arbalète seront également soumis à la loi révisée. Le gouvernement soumettra le projet de loi à la Diète.

Les personnes qui souhaitent détenir une arbalète devront obtenir la permission auprès d’une commission locale de sécurité publique. Ils seront obligés de garder leurs arbalètes dans des casiers ou d’autres installations d’entreposage appropriées.

L’utilisation d’arbalètes sera limitée à des endroits tels que les champs de tir, et les moins de 18 ans et les toxicomanes ne seront pas autorisés à en posséder. Les vendeur d’arbalètes devront être enregistrés auprès d’une commission locale de sécurité publique et seront tenus de vérifier les autorisations de possession d’arbalètes lors de la vente de l’arme.

Les propriétaires d’arbalètes sans autorisation seront passibles d’ une peine d’emprisonnement maximale de trois ans ou à une amende maximale de 500 000 ¥.

La nouvelle loi devrait entrer en vigueur dans les neuf mois suivant l’adoption de la loi par la
Diète. Les propriétaires d’arbalètes devront demander une autorisation d’usage ou se débarrasser de l’arme dans les six mois suivant l’entrée en vigueur de la loi