Des communes japonaises vont subventionner des mariages jusqu’à 4900€

Afin de relance relancer la natalité et encourager les couples à se marier, le gouvernement japonais a lancé une subvention pour les couples.

Des couples de jeunes mariés ont ainsi la possibilité de recevoir jusqu’à 600 000 yens (4900€) pour couvrir les premiers frais de leur nouvelle vie. Cette aide est proposée par les communes ayant adopté le dispositif  » Japan’s newlywed ». Pour pouvoir en bénéficier, les époux doivent avoir moins de 40 ans au jour du mariage et avoir un revenu inférieur à 5,4 millions de yens (44 000€), pour les couples de moins de 35 ans, leurs revenus ne doivent pas dépasser 4,8 millions de yens (39 000 €) et peuvent espérer une aide de 300 000 yens (2450€).

Pour le moment, seulement 281 communes soit 15% des villes, villages du Japon ont adopté ce nouveau dispositif. La moitié de la subvention est financée par les communes et l’autre moitié par l’état japonais. Sur le prochain exercice fiscal, le gouvernement en couvrira les deux tiers.

Par cette aide, le gouvernement espère relancer la natalité en stimulant les mariages. En effet, les couples mariés au Japon ont en moyenne deux enfants. En moyenne, les femmes japonaises ont 1,36 enfants et le nombre de naissances au Japon a atteint son taux le plus bas l’année dernière avec seulement 865 000 naissances.

De plus, 29,1% des hommes célibataires âgés de 25-34 ans et 17,8% des femmes célibataires ont indiqué ne pas se marier par manque de moyens financiers dans un sondage de 2015 réalisé par le National Institute of Population and Social Security Research.