Japon – le prix des melons vendus aux enchères en baisse cette année

Chaque année au Japon ont lieu des ventes aux enchères de melons de grande qualité dont les prix s’envolent à chaque vente. Avec la reprise petit à petit de l’activité économique dans l’archipel, une première vente d’une paire de melons de la ville de Yubari à Hokkaido a eu lieu le 25 mai. Le résultat a été largement en dessous des montants habituels avec un prix atteint de 120 000 yens (1022€) soit un montant 50 fois inférieur à l’année dernière. Habituellement, les prix tournent entre 1 millions de yens (8500€) et 5 millions de yens (42600€).

L’heureux acheteur, un grossiste en fruits et légumes basé à Kushiro dans la Préfecture d’Hokkaido, a souhaité enchérir cette année pour montrer son soutien aux agriculteurs locaux. Il a indiqué que les melons seront exposés puis mis en vente dans un centre commercial. La crise du coronavirus semble ne pas être étrangère à cette situation d’après les professionnels du secteur.

Les melons de Yubari, de la variété cantaloup, sont considérés comme des fruits de très grande qualité et sont souvent offerts en guise de cadeau. Ils sont cultivés en serre et bénéficient d’un label comme le bœuf de Kobe.