Musique – Premier titre en ligne pour The Chocolatines, pop japonaise avec une pointe de French touch

The Chocolatines est un nouveau groupe japonais basé à Toulouse formé par une luthière Kanoko (voix et violon) et Ayumu Matsuo, ingénieur du son de métier (batterie, guitare, basse). Ils proposent une musique réunissant l’indie rock anglais avec un côté kawai / manga, le tout avec une touche française apporté par Jean-Michel Cros au synthétiseur. Le groupe a présenté son premier titre « Rêve d’un Jour » sur Youtube le 14 février dernier. Afin de vous les faire découvrir, nous avons interviewé Ayumu Matsuo pour en savoir un peu plus sur leurs parcours et leurs projets en cours.

Occitanie Japon : Bonjour Ayumu, pouvez-vous présenter ?

Ayumu Matsuo : Je m’appelle Ayumu, je suis japonais. Je vis en France depuis 20 ans. J’ai fait des études de musique à Londres. Puis je suis arrivé en France. Après mes études, je prévoyais de rentrer au Japon à Tokyo. Des amis français à Londres  m’ont conseillé avant de rentrer au Japon d’aller en France. J’ai suivi leur conseil. Au début, je pensais rester un mois mais je suis arrivé par hasard à Toulouse et je suis resté finalement. J’ai travaillé dès le début à la radio et dans la musique, sur des concerts.

Occitanie Japon : après 20 ans à travailler dans la musique, vous venez de lancer votre projet « The Chocolatines » avec votre épouse Kanoko…

Ayumu Matsuo : J’ai beaucoup travaillé pour les autres et j’avais envie d’avoir mon propre projet. J’ai lancé mon label « Pinparasol prod » l’année dernière. The Chocolatines est le premier projet du label. Nous travaillons aussi avec un ami Jean-Michel qui apporte une touche française avec ses claviers.

Occitanie Japon : Comment s’est fait le choix du nom du groupe ?

Ayumu Matsuo : Tout le monde connait le débat entre le pain au chocolat et les chocolatines, je trouvais ça amusant que des Japonais s’appellent les chocolatines pour un clin d’œil au Sud-Ouest. On a trouvé ce nom mignon et marrant.

Occitanie Japon : le premier titre « Rêve d’un jour » est sorti le 14 février, pouvez-vous nous en parler ?

Ayumu Matsuo : on a voulu avec ce titre proposer une musique qui donnerait la pêche le matin et de positif. On a souhaité chanter ce titre en japonais car on trouvait que cela sonnait bien à l’oreille lorsque l’on a fait les maquettes et puis on s’est dit pourquoi pas.

Occitanie Japon : Après la sortie de ce premier que prévoyez-vous pour la suite ?

Ayumu Matsuo : Nous travaillons actuellement sur un premier EP dont la date de sortie n’est pas encore décidée. On va continuer à chanter en japonais en France, car on trouve cela marrant de chanter en japonais en France. On étudie aussi pour faire des showcase cet été dans la région, nous avons des contacts aussi au Japon mais la priorité est de travailler sur les chansons pour le moment.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le groupe.