Littérature japonaise – Le point zéro de SEICHÔ MATSUMOTO réédité chez 10/18

Les éditions 10/18 ont réédité en début d’année un monument du polar japonais classé parmi les 50 meilleurs du genre et sorti en 1958. Attention, chef d’œuvre en vue par le grand maître du genre Seicho Matsumoto avec « Le point zéro ». Un livre à découvrir sans plus attendre où l’on retrouve la patte de l’auteur japonais avec un récit limpide, détaillé et tellement moderne pour un livre publié à cette époque dans la veine de son succès « Tokyo Express » sorti lui aussi la même année.

L’histoire : Tokyo, fin des années 1950. Via un entremetteur, Teiko épouse  Kenichi Uhara mais, lors d’un déplacement, Kenichi disparaît. Partie sur ses traces, Teiko découvre que son mari a été policier, puis rencontre l’épouse d’un riche industriel qui semble avoir un lien avec les Japonaises se prostituant jadis pour l’occupant américain. Venu la soutenir, le frère de Kenichi est empoisonné dans son hôtel. Pour découvrir la vérité, Teiko devra remonter jusqu’au « point zéro », cet instant de la vie de Kenichi qui a scellé son destin.

Notre avis : Dans cette nouvelle édition de « Le point zéro », on retrouve Seicho Matsumoto au meilleur de sa forme dans un Japon des années 50 avec son thème de prédilection les trains. Un retour vers le passé à ne pas rater pour s’offrir un voyage au Japon et se laissait emporter par le récit du grand maître.