Vie quotidienne au Japon – Les appels sur le numéro d’urgence en baisse

L’Agence Nationale de la Police japonaise (NPA) a publié un rapport dans lequel elle fait un bilan des appels reçus sur le  numéro d’urgence japonais  « 110 » entre janvier et novembre 2019. Ainsi, ces derniers s’élèvent à  8 299 775 en baisse de 60 000 appels par rapport à 2018. Parmi ceux-ci, 18,4% ne concernaient pas de réelles urgences.

Afin d’éviter que les lignes soient encombrées pour des appels inappropriés, la NPA conseille d’appeler le 9110 pour ce type de demandes et éviter d’engorger les lignes pour rien.

Cependant, ce chiffre est en baisse de 0,8% par rapport à l’année précédente. Parmi ces appels « inutiles », on trouve des demandes concernant le renouvellement des permis, des parents qui souhaitent faire venir la police pour réprimander leurs enfants, des personnes ivres souhaitant être ramené par la police ou bien encore pour la présence de cafards dans une habitation.

Fort heureusement, une majorité des appels émis concernent des demandes appropriés comme les accidents de la route ou des stationnements gênants pour 2 758 927 d’entre eux. Ensuite viennent les appels concernant des délits ( 1 312 419), pour des intoxications ou des personnes souffrant de démence (493 146)  et enfin concernant des catastrophes naturelles (76 919).