Le Japon envisage un partenariat avec les pays membres de l’ASEAN pour développer l’industrie aéronautique

Le Japon travaille actuellement avec les autres membres de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) pour le  développement de l’industrie aéronautique en Asie.

Dans un premier temps, il va collaborer avec la Malaisie qui voit ce secteur comme une industrie stratégique. Cette collaboration avec le gouvernement malaisien viendrait en plus des accords de coopération déjà signés avec les gouvernements américains, européens et des entreprises. Il s’agira pour le Japon d’un premier accord signé avec un autre pays d’Asie.

Grace à cette nouvelle coopération, le gouvernement japonais espère accélérer les projets réalisés en collaboration avec le secteur privé afin de soutenir une demande croissante sur le marché des pays membres de l’ASEAN.

Les ministres japonais et malaisiens de l’industrie doivent se rencontrer en février prochain à l’occasion du salon de l’aéronautique de Singapour pour avancer sur la signature d’un accord bilatéral entre les deux pays.

La Malaisie avec ce partenariat espère devenir à l’horizon 2030 la plus grande puissance aérospatiale de l’Asie du Sud-Est. La Malaisie accueille déjà sur son territoire des fabricants de pièces aéronautiques américains et japonais.

Face au dynamisme actuel du marché aéronautique en Asie, les manufacturiers américains et européens sont en train d’implanter des usines en Asie pour répondre à la demande des pays de l’ASEAN.

En 2018, le marché de l’aéronautique au Japon représentait 13,5 milliards d’euros de ventes. Le gouvernement japonais espère que ce chiffre atteindra les 22,6 milliards d’euros en 2030.