Du beatbox pour attirer les jeunes dans les temples au Japon

Afin d’attirer plus de jeunes et un public plus large, un temple bouddhiste de Tokyo a expérimenté la rencontre entre le Bouddhisme, le beatbox, la danse hip-hop et un show avec des lasers.

Une trentaine d’étudiants du monde entier ont visité jeudi dernier le temple Komyoji dans le quartier d’Arakawa à Tokyo. Ils ont pu assisté à une cérémonie de prière traditionnelle bouddhiste plus moderne avec notamment des projections d’images, du beatboxing et de la danse contemporaine.

Au début sceptique ou bien surpris, les étudiants ont appréciés cet office.

A cette occasion, les étudiants ont pu découvrir les principes de base du bouddhisme auprès de Tatsunori Ohora, le principal prêtre du temple, et ont pu essayer des kimono et d’apprendre à danser.

Cette opération s’inscrivait dans le cadre du programme « International Development Youth Forum » lancé en 2012 avec le but de donner l’opportunité d’en apprendre un peu plus sur d’ autres pays dans un contexte de mondialisation croissante.

Retrouvez le reportage de cette visite :

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s