Le 5 mai au Japon on célèbre le « kodomo no hi »

Le « Kodomo no hi » ou fête des enfants est un jour férié et a lieu chaque année au Japon le 5 mai. A cette occasion, on peut voir flotter un peu partout les fameuses carpes koi (koinobori) réalisées en papier ou en tissus.

Ce poisson a pour particularité de remonter à contre-courant rivières et cascades, et pour cela est devenu le symbole de l’énergie, de la force, de la persévérance et de la capacité à surmonter tous les obstacles. Selon une légende chinoise également populaire au Japon, des carpes auraient même remonté le fleuve Jaune avant de s’envoler dans le ciel en se transformant en dragons.

Historiquement, cette fête était célébrée dans les familles de samourai. Les garçons se voyaient remettre ce jour-là des éléments d’armure. C’est pourquoi de nos jours, dans les maisons où se trouvent un garçon, une poupée en armure est exposée dans le tokonoma.

Initialement, la fête était destinée uniquement aux garçons, mais celle-ci au fil du temps est devenue la fête de tous les enfants et jour férié.

Lors de la fête des enfants, on déguste deux recettes à base de riz, les chimaki (riz cuit à la vapeur et enveloppé dans des feuilles de bambou) et le kashiwa mochi.

Si vous souhaitez vous aussi célébrer en France la fête des enfants, Madame Mo fabrique et vend des koinobori.