Japon – Les bars à chats cherchent à se renouveler

Les bars à chats ou plus connu sous le nom de neko café sont très populaires au Japon. Mais depuis quelques années, certains sont régulièrement dénoncés par des associations de défense des animaux pour leurs pratiques et leur éthique.

Pour certaines associations, les animaux n’ont pas à « travailler » pour pouvoir être nourris, d’autres critiquent le non-respect du rythme de vie des chats notamment concernant leur besoin en sommeil (un chat dort en moyenne  seize heures par jour).

Pour faire face à ces critiques, des bars à chats ont décidé de changer leurs habitudes et de changer la mauvaise image que peuvent avoir certains établissements. La chaîne Neco Republic a pris la décision de travailler avec des refuges pour chats à Tokyo, Osaka et Gifu. La franchise accueille les animaux en attendant qu’ils soient adoptés. Cependant, la franchise de cafés pour chats Neco Republic essaie d’améliorer cette image en travaillant directement avec les refuges pour chats locaux à Tokyo, Osaka et Gifu dans sa mission d’aider les chiens errants à trouver un nouveau foyer.

Depuis novembre, la franchise multiplie les concepts. En novembre, Neco Republic a ouvert à Osaka Neco Yokujo, un bar à chats spa.  Les chats ont dans ce lieu plus d’espaces et plus de confort que dans un neko café classique.

Neco Republic a ouvert le 16 décembre dernier Neco Hatago. Il s’agit d’une auberge qui est collé au Neco Yokujo. Les deux lieux sont séparés par un mur en verre. Il vous faudra compter entre 8500 yens (70€) et 11500 yens (94€) par nuit.

A partir de 22h, les lumières sont éteintes pour permettre aux chats de faire leur vie nocturne. Ces nouveaux concepts en plus de donner plus de liberté aux chats ont permis aussi d’accroître les dons d’argent.

Ce nouveau concept marche plutôt bien puisque l’auberge affiche complet jusqu’à mi-février.

Cependant, d’autres bars à chats au Japon collaboraient déjà avec des associations s’occupant d’animaux abandonnés. C’est le cas notamment de Neko Katsu basé à Kawagoe dans la Préfecture de Saitama qui travaillent avec des refuges pour chats depuis plus de six ans. A ce jour, ils ont permis l’adoption de près de 1000 chats.

Cette nouvelle tendance parait être une bonne solution pour limiter le nombre de chats errants au Japon. Ils sont très nombreux et sont recueillis par des organismes publiques qui malheureusement bien souvent vont les euthanasier.  Chaque année, ce sont plus de 35 000 chats qui sont concernés. Heureusement grâce aux associations de protection des animaux, le nombre de chats euthanasiés baisse chaque année et certaines municipalités ont décidé ne plus tuer de chats errants.

Cependant le problème n’est toujours pas résolu, beaucoup d’animaux se retrouvent dans des refuges avec peu de moyen en cage dans des conditions de vie déplorable. On compte actuellement au Japon plus de 9,6 millions d’animaux de compagnie dont beaucoup malheureusement se trouvent dans des refuges après avoir été abandonnés par leur propriétaire

 

 

1 commentaire

Répondre à Le gars voyage Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s